Labyrinthe : l'ultime défi

¤ Jusqu'où êtes vous prêts à aller pour survivre ? ¤
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Voyage interstellaire! Attention aux comètes.

Aller en bas 
AuteurMessage
Hasegawa Keiko
Reine des Folles
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 28
Sexualité : Ca te regarde?
Pouvoir : Sens dévellopés
Arme : Poignard
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   Jeu 27 Déc - 21:30

But de ce rp: En voyage pour terraformer une planète, vous pouvez choisir de faire partie de l'élite de la société, volontaire pour aller coloniser la planète ou être un détenu, enrôlé de force pour aller faire le travail manuel.





Loïka est une jeune fille de 17 ans. D'origine mi-asiatique, mi-occidentale, elle se nomme algérienne, car c'est son pays de naissance. Elle n'en a pourtant pas la couleur de peau, ni la culture, ayant tout quitté avant de s'y intéresser vraiment. Elle sait parler plusieurs langues couramment, comme l'anglais, le français, quelques dialectes africains, le chinois, le japonais et le coréen. Elle est intelligente et sportive et elle est aussi plutôt belle, de part son mélange de cultures. Elle n'est ni timide ni extravertie, tout dépends de ses envies. Elle est plutôt lunatiques, mais agréable dans l'ensemble. Bien qu'elle soit très jolie, elle possède une caractéristique étrange, elle a des cheveux blancs. Pas le blanc que l'on gagne par la vieillesse, le blanc de l'anomalie génétique. Mais son visage de porcelaine s'en trouve magnifié. Ses yeux sont purs et voient à travers les carapaces. Malgré ses origines asiatiques, son coté occidental lui donne une plus grande carrure que les asiatiques. C'est pourquoi elle frise le mètre 75 pour 58 kilos.

Loïka marchait lentement le long d'une coursive, pensant à la terre, qu'elle venait de quitter et ce, surement à jamais. Et tout ça pour rien. Elle soupira et tira sur le col de son pull, qui la grattait. Puis, elle soupira de nouveau. Elle en avait déjà marre. Elle n'avait rien demandé elle.
Loïka était une jeune délinquante, choisie parmi le grand pénitencier des jeunes à difficultés de Tay-Peng. Née en algérie, sa famille était partie en asie, pour retrouver leur famille, quittée une génération plus tôt. Finalement, ils avaient tous mal tournés et elle s'était faite attrappée. Elle était seule, loin de tout ceux qu'elle connaissait, et le vide de l'espace l'entourait. En passant, près d'un hublot, elle s'attarda devant le spectacle enchanteur de la galaxie. Elle se savait en partance pour EXo-997, une petite planète, à peine terra-formée. Sauvage. Et elle n'était pas dans le groupe des volontaires, les élites de la société, qui eux, se reposeraient sur leur force pour faire tout le travail. Elle n'était pas faible, loin de là. Mais elle n'était certainement pas une bête de travail.Allait-elle survivre au charge imposé? Elle n'en savait rien. S'éloignant du hublot, elle continua son chemin. Elle trouva finalement sa cabine, la 457. Elle fit son code et la porte s'ouvrit devant elle en chuintant. Elle découvrit avec surprise, une chambre solo. Elle n'avait pas eu de chambre à elle depuis qu'elle avait quitté l'Algérie. Même en prison, elle avait partagé sa cellule avec deux grosse idiotes. Elle avait toujours fait profil bas, et cela lui avait permis d'éviter nombre de leur coups. Elle se lasssaient rapidement d'une cible sans résistance. La cabine était petite, bien entendu, mais confortable. Elle comportait une couchette et une salle de bain rudimentaire, ainsi qu'une étagère fermée. Elle rangea dans cette dernière les quelques vêtements gris qu'on lui avait fourni avant de l'enfourner dans l'aérofourgon qui l'emmenait, accompagnée par les autres détenus choisis, à l'astroport.

"C'est trop bête..."

En soupirant, elle s'affalla sur sa couchette. Elle était d'un naturel calme. Même lorsqu'elle avait été en prison. C'était pourquoi on l'avait sélectionnée pour participer au voyage. Forcément, elle n'était pas une délinquante. Elle avait fait ce qu'il fallait pour survivre, voilà tout.
Quelques minutes plus tard, elle sortit de sa cabine, bien décidée à explorer le vaisseau. Voilà la récompense du voyage, elle était enfin libre de se déplacer, seule, où elle le voulait. Tout du moins, tant que ce n'était en zone interdite pour elle. Ravie à l'idée de pouvoir se trimbaler, elle se mit en quête de quelqu'un à qui parler, quelqu'un d'amical. Elle avait soif de relations humaines, stables.
Les coursives du vaisseau était toujours aussi blanches, aussi immaculée. Elle avait l'impression de faire tache dans ce paysage blanc, pauvre petite créature grise qu'elle était. Cela ne l'empêcha pas pour autant de se mettre en route, notant rapidement son chemin, pour ne pas se perdre.


Dernière édition par le Ven 28 Déc - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theo
Pitipandadowé
avatar

Nombre de messages : 535
Sexualité : Hétérosexuel
Pouvoir : animorphe aigle
Arme : Arc
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   Jeu 27 Déc - 22:32



Theo appartenait une des familles les plus riche de la planète. Son père grand entrepreneur, qui jouait en bourse comme certains joue au loto. Mais la grande différence ce que lui il gagné tout le temps. Sa mère était créatrice de mode. Theo grandit donc dans un palace pu visiter un grand nombre, fit des études dans les meilleurs école du monde… mais n ‘eut pas une enfance si heureuse que ca. En effet il ne voyait que trop rarement ses parents avec lui. Très vite il avait appris a se débrouiller. Il passait son temps à travailler et réussit avec haut la main toutes ces études. Ce qui attisait beaucoup de jalousie.
Il voulait voyager dans l’espace et c’était pour ca qu’il avait tout fait pour être de ce voyage. Quitter la planête pour toujours ne l’inquiétait pas. C’était un défi pour lui.

Quand il avait appri il y’a deux ans qu’il faisait parti de la mission, il était heureux. Il savait bien que le président n’avait pas hésité en voyant son nom sachant que son père était l'un des principaux actionnaire du vaisseau (avec M. MEYER). Theo en était conscient mais il se dit qu’il allait tout pour démontrer que cette place il ne l’avait pas volé. Pendant les deux ans il s’était préparé sans arrêts. Il avait redoublé d’effort et avait beaucoup étudié.

Il était dans l’équipe du commandant, dans l’équipe dirigeante du projet. Les autres de la commissions voyait mal sa présence parmi eux, Theo le sentait bien durant les réunions. Le capitaine le regardait toujours d’un œil soupçonneux.

C’était le grand jour, Theo avait venait pour la enieme fois de tout vérifier aussi bien ne logistique, qu’en mécanique. Ce vaisseau il le connaissait par cœur. Il en connaissait les plan sur le bout des doigts. Sa cabine était spacieuse et bien éclairée et disposé de tout le confort moderne du 22e siècle. Il avait veillé a ce que sa cabine soit parfaitement equipé. Que voulez vous le confort on s’y habitue ! ISIS était l’ordinateur qui s’occupait de sa cabine. Une voix féminine pris la parole

- Theo Nous avons decollé depuis deux heures il est 15h00 heure local et la réunion est à 17h00 Veux tu que je fasse quelque chose pour toi ??

- Oui met moi sur l’ordinateur de la nuit artificielle pour voir si tout bien calculé…

Theo se plongea dans l’étude de l ’horloge du soleil artificiel.

Ce vaisseau était immense, on avait même recréer un soleil artificiel pour pas perturber les rythme des gens. C’était une vraie petite planète ce vaisseau et Theo était fier d’en faire parti et il comptait bien montrer qu’il méritait sa place.

_________________

Du calme!
Car aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ta vie.


Dernière édition par le Lun 7 Jan - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthe.superforum.fr
Hasegawa Keiko
Reine des Folles
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 28
Sexualité : Ca te regarde?
Pouvoir : Sens dévellopés
Arme : Poignard
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   Jeu 27 Déc - 23:19

Loïka était déçue. Cela faisait plus d'une heure qu'elle errait dans le vaisseau, mais elle n'avait encore croisé personne. A croire qu'elle était la seule à être partie. Elle en avait néanmoins profité pour visiter tout le niveau -2 et -1. C'était les quartiers des anciens détenus. Elle s'apprêtait à monter au niveau 0, le niveau des loisirs. Elle avait entendu dire qu'il y avait à ce niveau un soleil artificiel. Elle avait envie de voir ça, de ses propres yeux. Loïka aurait pu être très bien cotée si elle avait été à l'école. Mais malheureusement, ce n'était pas le cas. Elle ne savait que les langues qu'on lui avait appris, de par ses nombreux contacts. Elle avait bien quelques difficultés avec la grammaire française, mais se débrouillait plutôt bien. Au lieu de savoir les théorèmes de mathématiques, elle savait monter une arme et l'utiliser. Au lieu de connaitre les lois de physiques, elle savait ouvrir n'importe quel serrure. Et s'il y avait un seul domaine ou elle excellait, c'était bien l'informatique. Avec un vieil ordinateur poussif, elle pouvait faire des merveilles. Mais cela faisait un an, la durée de son incarcération, qu'elle n'avait pas touché un véritable clavier. Elle avait entendu dire que maintenant, les ordinateurs marchaient à moitié par reconaissance vocale. Tout cela l'intriguait encore plus.

L'ascenceur se stabilisa au niveau 0 et les portes s'ouvrirent sans bruit. Elle découvrit alors un monde tout autre que les coursives blanches des niveau infèrieurs. Devant elle, un grand hall baignant dans la lumière rassurante mais pas trop forte d'une boule de feu contenue dans un cristal de verre épais. Une douce chaleur régnait. Emerveillée, elle sortit de l'ascenceur et les portes se refermèrent derrière elle. Il y avait pas mal de monde. Des gens très bien habillés mais également des détenus. Elle ne se sentit donc pas etrangère et s'avança, regardant les boutiques, les services proposés. Elle disposait d'un peu d'argent, amassé durant son année passée en prison. Elle ne savait pourtant pas encore quoi acheter. Puis, elle vit que la plupart des détenus commençaient à troquer leur tenues grises contre des vêtements plus banals.

(En voilà une bonne idée!)

Elle entra dans un magasin qui ne demandait pas des sommes exorbitantes. En ressortant, elle portait un jean un peu évasé et un petit haut à bretelles noir. Un ensemble simple, comme elle les aimaient. Elle s'était également acheté un autre jean et trois autre hauts ainsi que deux petits pulls. Elle avait enfin dépensé jusqu'à la moitié de son argent pour acheter une robe noire, très jolie, au cas où elle en aurait besoin, pour une grande occasion. On ne savait jamais. Et puis, elle n'avait pas pu lui résister en la voyant. Ensuite, elle se rendit dans un magasin de chaussure et troqua ses immondes soques grises contre des baskets blanches toute simple. Elle prit également des talons rouges, pour aller avec la robe noire. Toute contente de ses achats, elle resortit dans le grand hall. Demain, elle commencerait à travailler dans le vaisseau, mais en attendant, elle avait du temps libre et encore de l'argent. Elle se dirigea donc vers un café qui lui sembla très mignon. Elle se retint à temps et passa d'abord dans une librairie. Elle arrêta son choix sur un petit recueil d'histoires courtes, à la fois drôles et enchanteurs. Elle revint ensuite vers le petit café et se posa à une table. Là, elle commanda une tasse de thé et après avoir vu les prix du reste, se contenta de commander une petite part de gateau au chocolat.

Elle resta là, tranquillement, savourant cette paix. Il y avait des années qu'elle n'avait pas lu un livre en mangeant des douceurs chocolatés. Le gout du chocolat la fit saliver. Elle n'en avait pas mangé depuis si longtemps! Peu à peu, elle redevenait l'adolescente simple qu'elle aurait du être. Après tout, elle n'avait que 17 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theo
Pitipandadowé
avatar

Nombre de messages : 535
Sexualité : Hétérosexuel
Pouvoir : animorphe aigle
Arme : Arc
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   Ven 28 Déc - 23:21

- oui tout va bien à ce niveau

- Oui Theo ça fait plus d’une dizaine de fois que tu vérifie tout repose toi. Car bientôt tu aura beaucoup a faire. Si les machines peuvent vivre longtemps ensemble… ce n’est pas le cas des humains et bientôt apparaîtrons les conflits et ca je ne pourrais pas beaucoup t’aider… Donc profites en et laisse moi faire le reste.

Avait dit la voix féminine de sa voix douce. On aurait dit une voix humaine. Il se dit qu’apres un certain temps il considérerait cet ordinateur comme une amie. C’est fou mais c’était comme une intuition, elle serait sa confidente son amie… mais serait il normal . ?
Il repoussa cette idée de sa tête et se dit qu’elle avait raison. Il rangea tous ses document et se sur son lit. Il dit le noms d’un film et celui ci se mit en route sur un grand écran. C’était un film fantastique. Avec ce qu’il avait mis en place il aurait tous les derniers films terrestres grâce à une connexion par satellite. Il avait à sa disposition la plus grande cinémathèque n’ayant jamais existé. Apres sa seance cinema il se leva et se sorti de la chambre.

Dans la chambre Isis dirigé déjà le ménage de la salle et du lit par tout un système électronique très sophistiqué.

Theo salua quelques personne puis se dirigea vers le café. Un petit café voilà on se dirait presque sur Terre. Des gens travaillaient, d’autres magasinaient, d’autres encore jouaient. Certaient étaient venus en familles, on avait tous les âges et toutes les catégories sociales. C’était une micro société dans un microcosme.

Le soleil artificiel faisait illusion. Au loin on voyait les champs artificiels, la foret artificielles, le lac artificiel…

Il s’assit à une table et commanda un café . Une jeune fille était la à une table voisine qui lisait un livre. Il essayait de voir ce qu’elle lisait.

_________________

Du calme!
Car aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthe.superforum.fr
Hasegawa Keiko
Reine des Folles
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 28
Sexualité : Ca te regarde?
Pouvoir : Sens dévellopés
Arme : Poignard
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   Mer 2 Jan - 22:00

Loïka avait tranquillement entamé le livre, lisant avidemment les contes et légendes. Elle avait toujours aimé le fantastique, car ces mondes-là était réellement inaccessibles. Elle se retrouva rapidement absorbée par les courtes histoires.
Mais alors qu'elle en finissait une, elle remarqua un jeune homme essayait de voir ce qu'elle lisait. Généralement, une telle attitude l'énervait, car elle n'aimait pas qu'on lise par dessus son dos, mais elle avait tellement envie de parler à quelqu'un qu'elle passa outre. Elle détailla d'abord attentivement le jeune homme. Et en effet, il était plutôt jeune, mais plus vieux qu'elle. Il semblait parfaitement en pli, signe qu'il était riche. En effet, malgré les vêtements militaires, on voyait que tout était soigné chez lui. Il respirait la perfection à atteindre. Ses mains était d'ailleurs sans cicatrices, mais avec des durillons dus à l'entrainement. Il avait du apprendre la maniement des armes dans un environnement pacifique. Il avait du avoir le temps d'apprendre chaque mouvement tranquillement. Très différent d'elle en fait. Mais après tout, ce n'était pas pour ça qu'ils ne pouvaient pas s'entendre. Elle lui sourit avant d'entamer la conversation.

L:"C'est un recueil d'histoire fantastiques si vous voulez tout savoir"

Theo leva les yeux. Il n'était pas confus. Juste un peu gené. Il essaya de s'en sortir.

T:" Et alors c'est interessant ??

Elle réfléchit un instant, car elle n'aimait pas répondre au hasard.

L:"En effet, c'est passionant."

Elle le regarda et vit qu'il était un peu gêné. Pour le sortir de cette situation, elle engagea la conversation, afin de montrer qu'elle ne lui en voulait pas.

L: "Quel est votre nom?"

Il lui rendit son sourire. Il prit son café qu'on venait de lui servir. Puis vint s'installer en lui demandant si il pouvait d'un signe. Après acceptation il s'installa.

T:"je suis le Spark, Theo Spark "

Elle allait surement réagir, il faisait partie des 5 personnes les plus en vue du vaissseau. Elle réagit effectivement, mais sa réaction ne fut pas visible. Elle se contenta de hocher la tête, gardant son étonnement secret. Il lui arrivait de sursauter, mais c'était rare de la prendre au dépourvu.

L:" Le Spark? J'espère dans ce cas que vous nous conduirez à bon port."

T: " Vous conduire a bon port n'est pas tellement de mon travail, par contre de vous y amener en vie c'est mon affaire .... ... Je vous offre quelque chose ? "

Theo se demandait qui elle était et de quoi s'occupait elle ... Mais connaitre des gens hors des gens de son rang lui faisiat du bien.

L: "Avec plaisir."

Aussitôt, comme par magie, une serveuse fut à leur coté. A croire qu'elle guettait leur conversation.

S:"Vous désirez?"

T: "Pour moi ca sera un autre café. Et pour vous ? "

Le cafe était pour lui comme une drogue. C'est même lui qui avait fait planter des plants de cafeyer ... malgré le prix de cette culture à bord de ce vaiseaux...

L: "Un thé Darjeeling je vous prie."

Son ton était exquis et poli et la serveuse se retira, charmée. Puis, elle se retourna vers le jeune homme.

L: "Du café? Un bon choix."

Elle semblait pouvoir parler de n'importe quel sujet sans se départir de sa grâce et de sa confiance. Il la regarda et il se dit qu'elle avait une certaine grace et qu'elle devait surement être une commercante.

T:" Et vous vous apppellez comment ? "

L:"Mon prénom est Loïka."

Elle lui sourit gentiment. Au même moment, la serveuse revint et posa le café et le thé sur la table. Elle prit délicatement la tasse dans ses mains et constata qu'il était encore un peu chaud. Elle renonça donc à le boire pour le moment.

T:"Loïka,qu'est ce qui vous a poussé à l'aventure la soif de l'aventure ? Ou juste par defi personnel ?"

L: "Actuellement. J'ai été forcée à embarquer."

Elle quitta des mains la tasse, les reposant doucement sur la table.

L:"Je fais partie du groupe de condamnés choisis pour bon comportement à partir..."

Elle le regarda et lui sourit. A son tour de réagir. Ou pas. Il s'etait trompé mais il avait en lui ce flegme qu'il ne perdait que très rarement. Il la regarda et sourit comme toute réaction.

T:"Et alors devrais je me mefier de vous " dit il d'un ton un peu malicieux. " non excusez moi c'est une blague nul. Veuillez m'en excusez. Et vous arrivez à vous integrer ? ca vous plait ...?"

Il avait hesité sur les dernieres paroles.

L: "S'intégrer? Je ne puis juger de ce critère après quelques heures de voyage. Quand à savoir si ça me plait..."

Elle posa sa tête sur ses mains, l'air un peu rêveuse.

L: "Après avoir été enfermée pendant un an, effectivement, ça me plait de sortir et d'être traitée comme un être humain."

Peut-être sa dignité venait-elle de là. Il réfléchit et il se dit que si tout les détenus le prenait comme ca ils n'auraient aucuns problemes avec eux. Il sourit ouvertement.

T:"Oui c'est une nouvelle vie, une nouvelle chance de tout refaire. On vous a trouvé un emploi ?

L:"Actuellement non. On doit me donner ma tâche dans la soirée, pour que je soit prête au travail demain matin."

Elle continuait à sourire, doucement. En fait, elle souriait presque tout le temps, c'était dans sa nature. Elle le regarda.

L:"Et être le tark, est-ce beaucoup de travail?"

T" je cherche quelqu'un pour faire du secretariat ma secretaire et tombé gravement malade avant de decoller. Et je n'ai plus personne pour faire le travail... Vous avez des connaissance de secretariat ?"

L:"Absolument aucune, pour être franche. Tout du moins, je n'ai jamais occupé un tel poste. En quoi cela consiste-t-il?"

Cela pouvait être une occasion à prendre. Il l regarda d'un air amusé. Elle était franche.

T:" Il faut trier le courrier entre les différents problèmes et les mettre en ordre d'urgence. Archiver les dossiers tout les jours. Répondre au téléphone. Se disputer avec Isis. Enfin mon ordinateur, elle veut toujours avoir raison... Enfin elle a presque tout le temps raison... Et c'est agaçant et plein de petites choses comme de m'aider aussi sur le terrain, faire les verfications des différents lieux du vaisseau .. Voila c'est beaucoup ... Mais j'ai besoin de quelqu'un "

Il avait soulevé son intêrèt. Il avait prononcé le mot ordinateur. Elle sourit, malicieusement.

L:"Je pense être largement en mesure de m'occuper de votre courrier... et de votre ordinateur."

Elle fit une pause et commença à boire son thé qui avait un peu refroidit. Il était juste à la bonne température.

L:" Si vous voulez de moi pour ce travail, j'accepte."

T:" Bien. Le plus dur c'est de supporter Isis et je peux vous dire que c'est pas simple mais si vous êtes prête à l'affronter.... je vous engage."

Il but son cafe. Il réfléchit quelques instants.

T:"Par contre je pense que le mieux ca serait de prendre la cabine que devait occuper la secrétaire car tout le bureau est installé la bas ca vous derange pas ? "

L:"Non, pas du tout. Je ne suis pas encore véritablement installée dans ma cabine actuelle. Je transfèrerais mes affaires là-bas plus tard."

Elle reprit une gorgée de son thé et l'apprécia, doucement, avec raffinement.

L:"Quand à cet ordinateur, Isis, j'en fais mon affaire."

T:"Isis c'est elle qui vous domptera. Elle m'a eu mais elle a bon fond."

C'est fou il parlait d'elle comme d'une humaine. Mais il est vrai que c'était avec elle qu'il parlait, avec qui il se confiait .... et il venait de s'en rendre compte en parlant.

T:"Pour aujourd'hui nous n'avons pas grand chose à faire vous aurez le temps de vous installer"

L:"Très bien."

Elle ne dit rien sur l'ordinateur mais cette Isis lui apparaissait comme un vrai défi. Elle qui n'avait jamais eu de problèmes avec un ordinateur, n'allait certainement pas perdre ici.

L:"Hé bien, si vous n'y voyez pas d'inconvénient, je vais de suite aller chercher mes affaires et les transférer dans ma nouvelle cabine."

Elle finit en une dernière gorgée son thé.

T:"Bien. Installez vous dans la cabine 314 pont A secteur de la direction. je suis dans le couloir opposé . Mon nom est noté sur mon appartement et bureau. Oui nous avont allié les deux pour ne pas perdre de place. Installez vous et rejoingnez moi d'ici deux ou trois heures, prenez votre temps . je vous ferais un topo avec Isis.

L:"Bien"

Elle lui sourit, se leva, s'empara de ses sacs et prit congé. Elle prit l'ascenseur et se hâta vers sa cabine. Elle y fut en quelques minutes et entra rapidement. Elle fourra ses anciennes affaires dans son petit sac. Cela ne lui prit même pas 10 minutes. C'est dire la maigreur de ses affaires personnelles.
De retour dans l'ascenseur, elle monta au niveau 3 et sortit dans un couloir blanc avec un sol moletonnée de moquette blanche. La lumière était infiniment plus douce que celle des niveaux inférieurs. Elle marcha silencieusement dans le luxueux couloir et arriva enfin devant sa nouvelle cabine. Les cabines de ce niveau s'ouvraient par reconnaissance digitale. Elle posa sa main sur la porte et celle-ci s'ouvrit en coulissant. Il avait donc déjà tout réglé. Elle découvrit une grande pièce pour commencer. Il y avait là un canapé, un bureau et une télévision grand écran incrustée dans le mur. Etonnée, elle entra et la porte se referma sans bruit derrière elle. Elle découvrit une station musique à coté de la télévision, avec des millions de chansons intégrés. Elle choisit une musique calme et la mélodie envahit doucement l'habitable. Il y avait un mur qui était une immense fenêtre. Elle apercevait le grand hall. Elle comprit alors que c'était un miroir sans tain. Elle voyait tout mais personne ne pouvait la voir. C'était incroyable.

(Si on réserve autant de luxe à une simple secrétaire, je me demande comment sont les chambres des autres...)

Elle découvrit derrière une des portes une cuisine, équipée et remplie. Elle déambula dans la pièce, regardant un peu ce qu'elle pouvait choisir. Elle pouvait se faire servir un repas tout prêts par les machines ou cuisiner par elle-même. Trouvant le concept génial, elle sortit, mais après avoir tout regardé.
Puis, derrière une autre porte, elle découvrit une vaste salle de bain. Il y avait une grande baignoire en blanc et noir. Une douche accompagnait le bassin. Il y avait également un coin toilettes et un évier avec un grand miroir. Il y avait un petit placard. En l'ouvrant, elle découvrit le nécessaires, tel que des brosse à dents, des brosses à cheveux, du savon, mais également du maquillage, des parfums, du gel douche, des shampoings, tous différents, ect. Le luxe était complet. Ebahie, elle tournoya encore quelques minutes dans la salle de bain avant de ressortir et se retrouver dans le salon.
La dernière porte cachait une chambre. La pièce était de taille moyenne, spacieuse. Un lit qui oscillait entre une et deux place trônait au milieu de la pièce. Il pouvait à loisir s'élever ou s'abaisser. Les murs pouvaient changer de couleur, afin de laisser un large choix au résident. Il y avait une table de nuit, une chaise élégante, un autre poste musique et des lampes diffusant une douce lumière. Il y avait là aussi une grand fenêtre laissant passer la lumière du soleil artificiel. Il y avait encore une porte dans la chambre. En entrant dans la pièce derrière, elle découvrit une pièce remplis de vêtements. Et ils étaient tous à sa taille. Etonnant. Elle rangea ceux qu'elle avait acheté mais jeta ceux qui venaient de la prison.
Puis, elle décida de se changer, pour le plaisir de porter des habits et pour revêtir une panoplie plus professionnelle qu'un jean et des baskets.
Elle choisit alors une jupe noire ainsi qu'une jolie chemise ouvragée blanche. Elle prit ensuite une paire de chaussures noires avec de petits talons. Car la pièce était également fournie en chaussures, sous-vêtements, ect. Le luxe était tel qu'il lui tournait quelque peu la tête. Elle n'en oublia pourtant pas qu'elle avait du travail. Elle regarda l'heure digitale, qui était affichée dans chaque pièce. Elle avait gaspillé une bonne heure à explorer l'appartement. Elle en avait encore une devant elle.

Elle prit donc une longue douche et mit ses vêtements. Elle coiffa ses longs cheveux blanc en un chignon compliqué. Elle mit une légère touche de parfum et quelques bijous très discrets. Même si elle avait été pauvre en Asie, lorsqu'elle était en Algérie, son père tenait une grande industrie et elle avait appris l'art de bien se tenir, de bien parler, de bien s'habiller, ect.
Etant prête, elle prit une pochette en papier ainsi que deux stylo. Un bleu et un rouge et sortit de l'appartement. Elle retrouva les couloirs stylisés et chercha la porte qui portait le nom de son nouvel employeur. Elle le trouva rapidement et toqua doucement mais assez fort pour qu'on l'entende. Puis, elle attendit une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theo
Pitipandadowé
avatar

Nombre de messages : 535
Sexualité : Hétérosexuel
Pouvoir : animorphe aigle
Arme : Arc
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   Ven 4 Jan - 21:33

Après le départ Loïka, Theo commanda un autre café et discuta un peu avec le barman. Il est important de se mettre cet homme dans la poche. Car c’est sur ils sera l’un des mieux renseigné du vaisseau si il se passait quelque chose. Ce qui est bizarre en effet mais c’est toujours comme il circule plus d’information dans un bar ou restaurant que dans n’importe quel autre centre de décision ; et les barmans sont souvent les seul a détenir toutes les versions d’une histoire.

Il échangea donc quelques mot sur les impressions de son nouvel emploi. Le barman parla de lui et de on ancienne taverne en Irlande. Theo rassura l’homme en lui disant qu’il ne manquerait jamais de toutes ses boissons… car ils avaient achetaient toutes les recettes et installé des minis fabrique à bord du vaisseau.. Il n’avait pas été averti avant car jusqu’au dernier moment ils avaient du se battre pour acheter les licences et les recettes. Le barman paraissait satisfait de cette nouvelle.

Apres un gros quart d’heure de discussion il prit congé de lui et retourna dans ses appartements.
Il devait préparé les directives pour Loïka.

Isis l’attendait de pied ferme, enfin plutôt les puces embrouillés.


- THEO

Fut l’accueil glacial des que Theo pénétra dans es appartement.

- oui ?

- comment ca tu recrute n’importe qui ?


- comment ca …

- Oui je t’ai entendu au bar


- Comment ca tu m’espionne ?

Avait dit Theo d’un air agacé.

- Non mais tu sais que j’ai des micros partout
Et tu la connais pas et tu lui propose de prendre un poste de secrétaire



- Ecoute j’avais besoin urgent de quelques et on dirait que tu me fais une scene de ménage..

- Non theo je ne suis pas jalouse je ne suis pas programmer pour ca

- Bon puisque tu sais tout prepare sa chambre, des habits, et tu remplie son frigo suivant ses gouts comme tu sais si bien le faire

- C’est déjà fait Theo

- Mais tu sais qui est cette femme ?

Des photos de la jeune femme apparut sur different ecrans muraux comme pour forecer Theo a voir ce que devait dire Isis

- Loïka une jeune délinquante, choisie parmi le grand pénitencier des jeunes à difficultés de Tay-Peng. Née en Algérie…

- STOP je veux pas savoir Ecoute cette personne suivra les dossier avec toi mais tu sais que tu sera la pour voir ce qu’elle fait et si tu la trouve dangereuse il vaut mieux qu’elle soit avec toi

Puis ce fut le silence. Theo regarda autour de lui et dit

- Isis ?? je t’ai vexée…

Mais pas de réponse. Il se demandait si vraiment il venait de vexer son ordinateur. Et il se demandait jusqu'à qu’elle point Isis était perfectionnée… Il attendit quelques minutes mais la voix féminine ne disait plus rien

Il s’installa dans la parti bureau. C’était un immense bureau. Il se demanda à quoi pouvait servir de si grand bureau. Il regarda ce que lui avait impirmé Isis durant son absence des données et encore des données qu’il devait étudier. Au bout de plusieurs heures la voix d’Isis vint sortir Theo de son travail.


- Theo je crois que nous avons un problèmes

- Ah oui et ce problème s’appelle Loïka ?

- Non Theo nous venons d’apprendre qu’une bande d’extrémiste est montée a bord. Nous n’avons pas leur identité et nous savons pas combien ils sont. Mais nous avons retrouvé des tract a bord contre notre mission.. Nous allons devoir être sur nos gardes. Theo dois je prévenir les autres membres de la direction…

- Isis garde ca pour toi pour l’instant il faut que l’on en sache plus evite que l’information transpire et fait des recherche qui dans un passé plus moins lointain a eu un contact avec ses extrémistes.

- Bien…. Votre secrétaire va frapper à la porte dans 15 secondes.

Quinze secondes après on frappait à la porte.
Dans le halle d’entrée Isis prit la parole


- Je ne fais pas les présentation puisque je sais qui vous êtes et vous savez qui je suis …Le bureau est sur votre droite

La voix qui s'adressait a la nouvelle venue etait froide et peu avenante.
La porte du bureau de Theo coulissa.

_________________

Du calme!
Car aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthe.superforum.fr
Chelsea
Jeune Ecervelée
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 28
Sexualité : Hétérosexuelle
Pouvoir : Le feu
Arme : Une épée
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   Sam 5 Jan - 3:31




Stella est une femme directe, fière et autoritaire. Elle adore manipuler les gens sous son commandement. Elle avait été élevée ainsi, entre les mains d’un entrepreneur bien évidemment. C’était en entend l’appelle internationale que la compagnie de son père proposa de bénéficier le voyage avec son aide à la construction du plus grand vaisseau qui soit. Avec l’influence qu’acquit son père durant la fabrication qu’il a put donner un poste à sa fille à bord. Stella n’avait pas été préparer pour un voyage comme celui, mais la mission personnelle que sont père lui avait offert lui donna du courage. C’était donc avec joie qu’elle occupait le poste de co-pilote.





Stella était dans la cabine de pilotage. Le pilote et elle avaient tracé l’itinéraire jusqu’à la prochaine galaxie. D’ici là, ce n’était qu’une ligne droite en espérant ne pas tomber sur une zone dangereuse. Cependant il ne pouvait rien prévoir d’être arriver devant. Satisfaite, la jeune femme aida le pilote à programmer la trajectoire choisie. Quelqu’un qui ne connaissait rien au pilotage d’un vaisseau se sentirait perdu devant tous ces boutons, ces manettes et ces ordinateurs. C’était vraiment une salle impressionnante lorsqu’on ne la côtoyait pas tous les jours.

Une fois le pilotage automatique mise en œuvre, Stella demanda congé. Elle n’avait jamais faire le tour du vaisseau tellement il était grand, mais elle en connaissait tout les recoins. Son père qui en avait été l’architecte, elle avait pu même demander quelques surplus. Elle marchait rapidement dans un de ces nombreux couloirs. Elle avait une faim de loup. Elle n’avait pas mangé depuis ce matin. Elle alla donc vers la place centrale s’acheter quelque chose à manger. Cependant elle ne put s’y rendre. Son communicateur personnel sonna. Elle l’avait intégré à sa montre.

- Que passe-t-il?

- On a atteints plus vite que prévue une zone de désagréments. Aller avertir le coordinateur des changements que je vous transmets à l’instant. Et dites lui de calmer les voyageurs.

Le petit hologramme du pilote disparut instamment avant que Stella ne puisse répliquer. Elle devait Aller le rejoindre dans ces cas d’urgence, mais elle devait transmettre les informations. Elle se maudissa de ne pas avoir pris le numéro de correspondance de ce coordinateur pour facilité la tâche. Elle devait aller par elle-même lui annoncer. Au moins elle était déjà dans le bon couloir. Elle ne pouvait pas perdre son temps à chercher un bureau. Le co-pilote vérifia les noms sur les portes en courant. Elle dut s’arrêter brusquement apercevant celui qu’elle cherchait, un certain Théo Spark. Elle toqua sur la porte.

-Pardonner-moi, mais j’ai une missive d’urgence, cria-t-elle au travers de la porte avant de reprendre un peu son souffle.

(bon pas très long, mais j'espere que vous êtes content tout de même Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasegawa Keiko
Reine des Folles
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 28
Sexualité : Ca te regarde?
Pouvoir : Sens dévellopés
Arme : Poignard
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   Dim 6 Jan - 19:10

Une ou deux secondes après avoir toqué à la porte, une voix froide et méfiante retentit. Elle ne sursauta pas, ne chercha pas à savoir d'où venait la voix. Elle écouta toutefois attentivement ce qu'elle disait.

I:" Je ne fais pas les présentation puisque je sais qui vous êtes et vous savez qui je suis …Le bureau est sur votre droite."

Elle ne put retenir un sourire. Etait-ce donc cet Isisi, si indomptable? Elle entra alors que la porte s'ouvrait devant elle. Elle ne chercha pas à aller ailleurs qu'à droite, dans le bureau. Elle s'état tout de suite rendue compte que la voix d'Isis n'était pas qu'informatique. Elle semblait avoir des relents de sentiments humains. Elle avait décelé dans la voix électronique une grande méfiance et du mépris également. Elle ne souhaitait donc pas appuyer ses soupsons en se mettant à fouiller l'appartement de son nouvel employeur.

Elle découvrit une grande pièce. Il y avait deux bureau dans celle-ci. Un très grand, qui était incontestablement celui de Théo et un plus petit. Son bureau. Elle entra doucement et salua Théo.

L:"Je suis venue. Je me met au travail directement, Isis me montrera ce que j'ai à faire."

Elle avait vu qu'il travaillait et ne souhaitait surtout pas le déranger. Elle s'assit au bureau. Elle toucha de ses doigts froid les touches de l'ordinateur devant elle. Elle ne put qu'esquisser un autre sourire. Elle se sentait enfin à une place qui lui convenait. Allumant d'un geste l'ordinateur, elle prit les papiers qui s'étalaient devant elle. Elle reconnut en eux le courrier qui s'adressait à Théo. Elle ne savait pas trop lesquels étaient les plus importants, les plus urgents. Et il y en avait une bonne pile, elle devait l'avouer. Elle avait besoin de l'aide de cette chère Isis. Pour ne pas déragner Théo, elle lança un programme qui lui permettait de converser avec Isis sur l'ordinateur. La page s'ouvrit et une phrase s'afficha.

I:[Je ne pensais pas qu'une petite délinquante savait utiliser un ordinateur.]

L:[Je pense être aussi à l'aise que toi dans ce domaine... Mais je ne suis pas venue pour ça.]

I:[Quoi donc?]

L:[Je sens bien que tu ne m'apprécie pas trop mais... Je suis là pour travailler. Et je suis sure que tu souhaites également que ce travail soit fait correctement, pour faciliter le travail de Théo.]

I:[... Et que veux-tu?]

L:[Dis-moi juste dans quel ordre d'importance je dois classer les missives.]

I:[Très bien. Tout d'abord, celle qui concernent les problèmes dans le vaisseau, ensuite...]

Elles continuèrent ainsi pendant une bonne demi-heure. Loïka était intelligente et efficace et le courrier en retard fut traité à toute vitesse. Elle posa ce dernier sur le bureau de Théo.

L:"J'ai gardé le menu courrier, qui ne demande que des réponses diplomatiques. Je m'en occuperais. Isis me dira quelle position vous occupez par rapport à ce genre de problèmes."

Puis, elle revint vers son bureau, s'y installa, et comme elle l'avait dit, traita le menu courrier. Cela lui prit du temps de tout taper, même si elle le faisait vite. Isis l'aidait, bien qu'à contre-coeur. Loïka n'engageait pas d'autre conversation que celles nécessaires, consciente qu'il ne fallait rien envenimer.

Alors qu'elle entamait une énième lettre, à un conseil, pour leur donner exactement les exigences de Théo, on hurla de derrière la porte. C'était initelligible, vu l'isolation, mais le fait qu'on ait entendu crier, signifait que le hurlement était réellement poussé fort. Théo et elle échangèrent un regard et elle se leva.

L:"Je vais voir."

Elle se dirigea vers la porte de sortie et l'ouvra. Elle découvrit une jeune femme au cheveux blond et aux yeux bleus gris. Elle était habillée d'un costume qui la désignait comme faisait aprtie de l'équipage. Elle l'observa une ou deux seconde avant de s'effacer pour la laisser entrer dans l'appartement.

L:"C'est vous qui avez hurlé... Vous souhaitez voir Mr Spark? Je vous conduit..."

Elle se dirigea rapidement dans le couloir qui débouchait dans le bureau. Elle savait que la jeune femme l'y suivrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theo
Pitipandadowé
avatar

Nombre de messages : 535
Sexualité : Hétérosexuel
Pouvoir : animorphe aigle
Arme : Arc
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   Lun 7 Jan - 2:54

Il était en plein travail quand il entendit la voix de la personne qui avait crié et frappé à sa porte. Loïka s’était levé aussitôt pour voir ce qu’il en était. Pendant ce temps Isis lui avait fait apparaître sur son écran la photo de la personne, ou il pouvait reconnaître une des co-pilote de ce géant du ciel. Oui il fallait bien une équipe de gens formait car le voyage était long et on ne pouvait pas non plus travailler 24h/24h

Sur l’ordi de contrôle à côte de la photo on pouvait lire :



STELLA MEYER …. Co-pilote….fille de James Meyer grand entrepreneur international.

Puis se rajouta quelques notes qu’Isis écrivit en quelques secondes :

James est en quelque sorte ton boss c’est lui, qui a financé ce voyage en garde partie.

Theo se leva et regarda la jeune co-pilote qui venait de pénétrer dans son bureau.

- Madame Meyer que puis je pour vous ?


Stella salua Théo d’un mouvement de la tête.

-Je viens vous avertir du changement de cap. Nous devons faire un détour à cause des turbulences qui devront durer quelques jours peut-être.

-dites moi ce que cela engendre comme perte de temps et de comme travail supplémentaire ? Y'a til des risques ?

Theo avait parlait assez rapidement et voulait en savoir plus Pendant ce temps Isis entrait les infos dans sa mémoire

-Le voyage sera plus long, bien entendu, mais pour le moment est impossible de fixer le temps que nous perdrons.

Elle regarda un instant sa montre avant de continuer.

-Nous ne manquons pas de personnelle, mais ils devront travailler fort pour les prochaines heures.

- tres bien madame Meyer. Mais je renforce votre equipe de deux personnes. Nous avons assez de personnel pour que tous les gens puissent travailler dans des conditions normale. Le trajet sera long et vous savez comme moi que c’est n’est pas le dernier problème que nous rencontrerons. Puis je vous demandez Madame Meyer, que vous ou l’un de votre équipe, puisse me tenir informé régulièrement de ce qui se passe dans votre secteur ? Bien sur on peut passer par Isis mais si on coupe toute relation humaine on peut pas suivre les humains qui travaillent…

Theo regarda son écran et il se dit qu’Isis devait se retenir et devait être au bord du court circuit a cause de ces dernières paroles

-Je verrai à ce que cela soit possible, Monsieur. Vous devrez avertir les passagers de secousses éventuelles. Si vous n’avez plus besoin de mes services, je vais disposer. J’aurai seulement besoin de votre numéro de correspondance en cas d’urgences.

- tres bien Isis et Loïka vous prenez notes Isis envoie l'infos rassurante sur tous les écrans de la ville , Loïka prépare un petit article du détour que l'on fait. Sois précise et rassurante vois avec les données d'Isis et transfère au quotidien et à la télévision

puis se tourna vers Stella Meyer.

- tenez prenez cette clef, vous aurez accé à mon portable privé je l'ai toujours sur moi a ne pas laisser traîner. Vous aussi accé à Isis pour apporter les données techniques. Merci Madame Meyer.


Stella refit signe de la tête et pris la clef avant de rejoindre la porte.
La co-pilote sorti et la porte se referma.
Theo se laissa tomber dans son fauteuil et souffla. Comme si il s’attendait que ce voyage ne soit pas une croisière d’amusement ! Pour l’instant c’était pas grand chose. Il regarda un instant Loïka pour avoir le soutien du regard, une chose que ne pouvait pas lui offrir malgré tout le travail qu’elle effectué… et même si par moment elle semblait si humaine.

_________________

Du calme!
Car aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ta vie.


Dernière édition par le Lun 7 Jan - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthe.superforum.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   Lun 7 Jan - 13:01



Auréli était fille de rebelle, pourtant a la base ce n'était pas le cas. Sa famille était dans les bonnes grâces de la reine et de tous les nobles. Auréli avait à peu près 7 ans ce soir elle était seule dans sa chambre, il entra comme un fantôme, Demon Spark, frère de son grand ami Théo et il essaya de la violer, heureusement son père arriva, et la sauva. Parmi la haute société personne ne les crut et son père furieux se vengea, il blessa gravement Demon. Alors on les déchut, leur enlevant leur statut social et tout ce qui allait avec. Deux ans s’écoulèrent puis sa mère mourut de faim, cet événements ébranla Auréli qui ferma son cœur à tout homme et a tout sentiment. Elle apprit le maniement de toutes les armes qui existe, puis commença son éducation, elle fit les meilleures études au monde allant dans les plus grands établissements, les plus renommés. Elle avait un rêve, celui d’aller dans l’espace, elle venait tout juste de finir ses études et s’apprêtait à poser sa candidature lorsque son père lui confia une mission. Les années avait passé et il était maintenant le chef des rebelles personne qui commande la plus haut placer, Auréli en étant sa fille devait endurer chaque jour des soupirants qui ne connaissant pas sa réputation de briseuse de cœur la courtisait sans relâche, l’un d’eux Anthonin ne la lâchait pas. Heureusement et malheureusement pour elle la mission que son père lui confia allait la faire oublier ses projets d’espace et allait l’éloigner d’Anthonin. Elle devait entrer dans l’élite de la société pour espionner. Auréli se teint les cheveux brun foncée presque roux ca faisait des mois que le blond l’ennuyait au plus haut point, elle avait des yeux d’un bleu marin presque noir au reflet violet, et une peau blanche et douce comme la soie. Elle protégeait avidement sa vertu et rare était ceux qui pouvait se vanter de l’avoir embrassé. Un jour elle apprit que sa mission la conduirait dans l'espace et quelque mois plus tard elle embarquait dans une immense navette spatiale.


Auréli se leva de son lit dans sa cabine, elle avait entendue quelqu'un crier puis des voix, ensuite elle avait entendue des gens discuter entre eux mais elle était rester cacher elle ne voulait pas devoir répondre a des question sur sa présence a bord. Elle se retourna et se rendormit. Vers 9h du soir elle se réveilla s'habilla et monta diretement au bureau du commandant, elle était perdue dans ses pensées, en entrant dans la pièce elle vit que le bureau de la secrétaire était vide signe qu'elle était partie.


Aurélie entra dans la pièce de sa démarche svelte et presque féline, elle portait un pantalon en cuire noir qui moulait parfaitement ses formes, un décolté noir en cachemire et par-dessus une veste en daim noir, pour soulier elle portait des Jimmy shoe. Auréli regarda par la fenêtre on voyait l’univers en arrière plan magnifique Auréli s'extasiait de ce spectcle a chaque fois. Lentement elle cogna a la porte.





Une voix d’homme l’invita à entrer, elle avait des tons doux et suave mais aussi une douce froideur, une voix qui aurait fait fondre n’importe quel femme. Auréli poussa la porte et entra dans le grand bureau. Comme elle s’y attendait tout était moderne des bureaux en métal et en vitre, plusieurs étagère ou était rangé des livres. Lentement Auréli avança jusqu’au bureau, puis elle se plaça face a l’homme qui était la raison de sa présence ici, Théo Spark était assit derrière son bureau, il la regardait, la toisait, la détaillait essayant de se rappeler ou il l’avait vue, d’après Aurélie ca lui prendrait plus ou moins 5 minutes, elle avait grandit ses formes avait changé, pourtant elle avait les cheveux la même couleur qu’avant. Lentement elle dit :



-Bonjour Théo tu te souviens de moi??






Son regard s’assombrit puis elle ajouta :



-Moi je me souviens de toi, ou plutôt de ton frère, il avait essayé de me violer, sa surprise quand il a vu mon père…






Auréli s’accota sur le bord du bureau puis ajouta :



-Mais oublions ça veux-tu. Auréli Blake pour te servir.






Auréli se releva et le fixa dans les yeux, erreur fatale, avant qu’elle n’ait pu faire au geste un sentiment refoula en elle il remonta lentement et soudain elle l’embrassa avec passion et tendresse, il n’avait pu esquisser un seul geste. Auréli se recula et les larmes commencèrent à couler dans ses yeux.





Elle fixa Théo, l’expression de son regarda n’avait pas changé d’un iota, il détourna le regarda et regarda par la fenêtre, Auréli fixait son profil , il observait l'Univers et ses nombreuses galaxies,le silence de plomb de l'univers apellait a la plus grande dextérité, son bureau avait ce grand avantage, le silence était a couper au couteau et Auréli ne savait pas quoi dire, enfant elle l’avait aimer, bon il était le frère de Demon mais il était aussi son meilleur ami, elle l’avait aimer mais il avait 13 ans et elle a peine 7 , elle l’avait rapidement oublier, mais aujourd’hui ils étaient des adultes, elle avait 19 ans et était déjà une femme. A ce moment il se retourna vers elle et parla…

Revenir en haut Aller en bas
Chelsea
Jeune Ecervelée
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 28
Sexualité : Hétérosexuelle
Pouvoir : Le feu
Arme : Une épée
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   Mar 8 Jan - 2:00

Après une courte discussion avec le coordinateur, Stella rejoignit rapidement la salle de contrôle. Elle voyait le pilote qui essayait de maintenir le cap, tandis que les contrôleurs vérifiaient les stabilités. Deux personnes vinrent vers elle à son entrée.

-C’est sûrement Spark qui vous envois. Très bien! Toi!, dit-elle en pointant le premier, Tu vas aller au radar de l’aile gauche, tu vas guider le pilote.

Elle réfléchit un instant avant de donner une fonction au deuxième jeune homme. Elle vérifie les postes qu’il pouvait couvrir. Cependant, tout était en ordre pour l’instant. Elle avait pourtant averti Spark que ce n’était pas réellement nécessaire se surplus de main d’œuvre. Elle se retourna vers l’homme.

-Tu peux aller te reposer. Lorsqu’un contrôleur aura besoin d’une pause, tu le remplaceras.

Une chose était faite. Elle alla vers le pilote pour se renseigner sur la situation. Ce n’était pas une pluie de météorites qu’il avait surpris, mais on courant magnétique. Manœuvrer le vaisseau était difficile. Le bouclier protecteur était déjà en place. Il empêcher tout les ustensiles de métal du vaisseau d’être attirer vers les parois. La co-pilote ne pouvait rien faire de plus, à part espérer que le vaisseau tiendra durant se nuageux aimanté. Par contre, elle devait rester en alerte. Si le pilote faibli, elle devra prendre sa place.

La jeune femme mis sa main dans ses poches. La clef, elle l’avait oublie pendant un moment. C’était risquer de donner accès à son ordinateur. Stella ne donnerait jamais la sienne. Ses projets y étaient enregistrés. Personne ne devait consulter ses fichiers. Cependant, elle avait la clef du coordinateur sans même l’avoir ‘’emprunter’’. C’est une opportunité de savoir toutes les mises à jours à bord du vaisseau et de mettre ses plans en œuvres plus facilement du même coup. Elle connaîtra tout ce qui se passe sur la vaisseau autant que ce Spark et peut-être même changer quelques information pour l’avantager. Elle la remit dans ses poches. Elle fera une consultation d’après son ordinateur plus tard.

La co-pilote du remplacer pour conduire le vaisseau. C’était très épuisant de maintenir le cap lorsque le courant était de sens contraire. Trois heures à avoir les mains cramponné sur les commandes, elle n’en pouvait plus. Elle n’avait toujours pas mangé et son ventre réclamait de la nourriture. Le pilote avait eu le temps de se reposer. Une chance que le champ aimanté avait diminué. Cependant il ne pouvait accélérer. Stella pris une bonne heure pour manger convenablement. Le repas s’était bien pris.

Elle tourna un coin pour atteindre sa chambre. Plusieurs passagers étaient déjà partis se coucher pour la nuit. Elle aperçut au bout du couloir une femme. Stella la reconnue. C’était elle qui lui avait ouvert la porte c’est après midi dans le bureau du coordinateur. Ces cheveux blancs ne pouvaient pas la tromper.


-Attendez!, lui cria la co-pilote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasegawa Keiko
Reine des Folles
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 28
Sexualité : Ca te regarde?
Pouvoir : Sens dévellopés
Arme : Poignard
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   Dim 13 Jan - 22:06

Elle avait suivit la conversation entre la co-pilote et Théo en silence. Elle savait pertinement qu'elle n'avait aps à intervenir. Elle enregistrait toutefois soigneusement les informations qu'elle pouvait entendre. Pas la conversation en elle-même, non. Elle laissait cela à Isis. Elle, elle essayait d'en savoir plus sur les deux interlocuteurs, de par leur intonations, leur expressions...
Puis, lorsque Théo lui demanda d'écrire une lettre sur le rallongement du voyage, elle hocha la tête, s'asseyant derechef et se mettant à taper. Isis lui fournit immédiatement les données et elle sélectionna les plus rassurantes, comme lui avait dit Théo.

Elle suivit le reste de la conversation d'une seule oreille, se concentrant sur son travail. Isis la conseilla un peu moins sèchement sur son travail. Elle finit le petit texte et Isis se chargea de l'envoyer à tout les écrans portatifs du vaisseau. Elle s'étira. Elle avait encore un peu de travail derrière elle. Elle s'y remit immédiatement. A ce moment-là, la co-pilote sortit. Elle leva la tête et la regarda sortir. Puis, elle regarda Théo qui semblait chercher un peu de réconfort. Elle lui adressa un joli sourire avant de se replonger dans son travail.

A la fin, Isis semblait plus encline à travailler avec elle et semblait moins méchante. Bien sur, elle aurait très bien pu s'introduire dans le système et lui mettre une sorte de collier, mais elle se doutait parfaitement que restreindre les capacités d'Isis lui nuirait plus qu'autre chose. Lorsqu'elle fut certaine que son travail était terminé, elle s'étira et prit son travail. Elle le posta au bonnes bornes dans le bureau. Puis, elle se tourna vers Théo.

"J'ai finis, je vais aller me coucher, bonne nuit... a vous deux."

Elle leur sourit toujours aussi joueuse et sortit. Loïka n'était pas forcément d'une beauté de top modèle. Elle n'était même pas très belle, vu que ses cheveux blancs, relevant d'une anomalie génétique rebutait la majorité des gens. Mais elle possèdait cette assurance féline qu'on les africaines. Associé à son teint de porcelaine, son visage hautain entourée de sa chevelure blanche qui était parfois illuminée par la lumière, elle possèdait la beauté sauvage d'un tigre, d'une panthère. Et également la force de mental.

Alors qu'elle sortait dans le couloir et se dirigeait vers sa chambre, quelqu'un l'interpella. Il y avait pas mal de monde qui faisait comme elle et elle s'arrêta au milieu du flot de gens. Les gens passèrent à coté d'elle et finalement, le flot fut passé. A ce moment-là, la jeune co-pilote qu'elle avait vu précedemment cet journée fut devant elle. Elle lui sourit.

"Oui?"

Mais au même moment, elle vit une jeune femme entrer dans le bureau de Théo. Intriguée, elle la regarda. Puis, son regard se posa de nouveau sur la co-pilote.

"Désolé, mais je crois que nous n'aurons pas le temps de faire les présentations. Vous avez une arme?"

Intriguée, la jeune copilote hocha de la tête. Loïka l'inspecta de haut en bas. Elle vit rapidement l'arme à laser qu'elle portait à la hanche. Sans même hésiter, elle la prit et s'approcher de la porte.

"Isis, je sais que tu m'entends... Si ca va mal là dedans, ouvre-moi et discrètement."

Elle chuchotait, pour qu'on ne l'entende pas. La porte s'ouvrit sans bruit devant elle. Elle s'engagea dans le bureau. Et entendit quelques paroles.

-Moi je me souviens de toi, ou plutôt de ton frère, il avait essayé de me violer, sa surprise quand il a vu mon père…

Elle rafermit sa prise sur son arme, prête à bondir, s'attendant au pire.

-Mais oublions ça veux-tu. Auréli Blake pour te servir.

Elle baissa son arme. La jeune femme n'avait pas de mauvaises intentions. D'ailleurs, quelques secondes plus tard, elle les entendit s'embrasser. Mais apparement, Théo n'était pas au courant. Elle ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel.

(Quelles méthodes...)

Elle sortit alors à la lumière des lampes, sûre d'elle, oisant la jeune femme de son regard de fauve.

"Excusez-moi mademoiselle, mais je doute qu'il soit l'heure pour déranger Monsieur... Surtout qu'il me semble que vous l'importunez par un comportement des plus...déplacés."

Elle remarqua que la jeune fille était au bord des larmes mais ne s'adoucit pas pour autant. Elle n'avait pas donné sa confiance. Elle comprit cependant que la jeune fille et son employeur se connaissaient.

"Néanmoins, si vous souhaitez sa présence, monsieur, je m'en irai..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theo
Pitipandadowé
avatar

Nombre de messages : 535
Sexualité : Hétérosexuel
Pouvoir : animorphe aigle
Arme : Arc
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   Mer 16 Jan - 21:58

Isis n’avait pas ouvert la porte. C’est lui qui avait actionné la porte. Il l’avait reconnu de suite quand elle était rentrée. Aureli. ! Il avait tout fait pour rester de marbre. Mais c’était la blessure la plus grande qu’il avait jamais eu. Il n’avait jamais pu l’oublier. Oublier le jour ou il avait été obligé de se taire. Son père lui avait presque cassé le bras ce jour car il disait que son frère était coupable. Il n’avait jamais vu son père aussi en colère que ca. Il n’avait rien dit. Il avait pas aidé son amie….et dans son cœur son dernier regard le faisait toujours saigné…

Quand elle l’embrassa, il resta de marbre mais il sentit l’irrésistible envie de l’enlacé mais il se retint. Il voulait lui dire combien il regrettait combien il l’aimait. Mais depuis sa lâcheté il s’était interdit d’aimer et avait travailler sur Isis d’abord, puis sur cette mission.


Loika était revenue pour voir si tout se passait bien.
Theo lui dit

- Merci Loika , j’apprécie votre efficaicté net si vous avez de quoi que ce soit je suis la. A demain car nous aurons du travail et je vous ferais visiter


Quand sa nouvelle secretaire fut parti il se retourna vers Aureli
Il avait la gorge nouée. Ce passé qu'il avait enfoui il avait ressurgi et aujourd"hui lui sauté en plein tête. Il devait l’affronter
Il avait du mal à parle son masque commençait à se fendre et ses yeux s'humidifiaient.


- Aureli, j'ai honte de tout ce qui t'ai arrivé. Je me suis battue pour oublier, tout oublier. j'était qu'un enfant à cette époque ... je voulais pas ce qui est arrivé. Je croyais que tu m'en voulais à mort c'est pour ca que je ne t'ai pas contacté. Ton dernier regard était tellement rempli de rage...

Même si il n'avait put rien faire le regard dAureli lors du jugement lui était resté en mémoire comme si elle lui avait reproché tout ce qui était. Oui c"était en partie sa faute il aurait du être là et il s'en était toujours voulut et jamais pardonné.
IL baissa les yeux. SA voix était saccadé.


- je suis desolé pardon.

Auréli le regarda les yeux emplis de larme, elle se souvenait de ce regard mais aussi des yeux de Théo lorsqu'elle s'était retournée, lentement elle se releva et alla se placer face a lui, puis elle ajouta avec peine:

-Théo ce n'est pas ta faute, tu ne pouvais pas te rebeller, mais tu aurais pu dire ue tu savais toi aussi que je ne mentais pas après tout on était ami et tu savais ou ton frère allait...

Lentement Auréli regarda a l'extérieur, elle et Théo était seul l'équipage dormait a bord, tranquillement elle s'approcha de lui ses yeux étaient revenue a ceux de Théo. Aurélie le regardait pusi elle ajouta tranquillement:

-Théo je sais que je n'aurais pas dut t'embrasser mais mes sentiments d'autre fois pour toi ont refait surface et je n'ai pas put me contrôler...mes sentiments étaient fort et ces maintenant que je m'en rend compte...


Il baissa les yeux, ses joues étaient devenues rouges. Il avala sa salive.

- je ne pourrais me jamais me le pardonner. Je sais j'ai pas dit, j'ai été lâche de pas te défendre.. J'ai tellement espérer que tu vienne m'assassiner pour me libérer de ce secret. En partant je pensais que cette cicatrice serait a tout jamais caché.

Il senti des frissons dans tout son corps. Elle l'aimait donc quand elle était petite, elle l'avait toujours malgré ce qu'il avait fait. Il voulait la prendre dans ses bras mais il avait trop honte, il se méprisait, cela lui avait gâché le droit d'être heureux. Il s'était interdit d'aimer, interdit simplement d'être heureux.

- tu ne peux pas m'aimer avec tout ce que je t'ai fait...

Auréli le regarda les yeux toujours plein d’eau elle déposa sa main sur la sienne, et elle la caressa tendrement, puis toujours en pleure ette s’agenouilla a ses pieds et déposa sa tête sur ses genoux et, elle ferma les yeux, elle sentit les mains de Théo lui caresser doucement la tête mais il était toujours mal alaise lentement Auréli releva le visage et dit :

-Théo je comprends que tu n’ais pas voulu trahir ta famille, j’aurais fait la même chose a ta place je ne t’en veux plus parce que j’ai compris ce que tu a ressentit, il y a quelque semaine quand mon père m’a dit que je devrais m’infiltrer parmi la haute société je voulais lui dire non mais je ne voulais pas l’attrister, après tout je suis son seul enfant… mon frère est partie à l’étranger et il ne lui reste plus que moi…

Une larme coula le long de sa joue, Auréli venait de lui avouer sa mission et la raison de sa présence ici, l’aimerais t’il encore après ca? Mais pourtant elle Auréli l’aimait au plus profond d’elle-même jamais elle ne le trahirait… Lentement elle essuya une autre larme mais déjà d’autre coulait....suite

Mais pourtant elle Auréli l’aimait au plus profond d’elle-même jamais elle ne le trahirait… Lentement elle essuya une autre larme mais déjà d’autre coulait. Elle le regarda et vit qu’il la regardais étonné mais figer de stuperu déjà le doute percait son regard elle ajouta :


- Quand je t’ai vu Théo j’ai été incapable de me dire que je te séduirai parce que je ne peux et ne pourrai jamais te trahir je t’aime trop, jamais je ne t’utiliserais, pour obtenir ce que je veux!!!JAMAIS!!!!

Auréli fondit en larme elle s’éloigna et alla pleurer dans un coin, elle était de dos a lui mais pouvais sentir le regard de Théo poser sur son dos puis d’une voix entrechoquer de sanglot elle ajouta :

-Je…m’en excuse..

Theo fut saisit par les paroles d’Auréli. Quand elle avait pleuré il voulait lui dire un tas de chose mais trop d’émotion venait en lui. Elle disait qu’elle le comprenait et qu’elle se trouvait en quelques sorte dans la même situation. Il était émue il ne pouvait pas la laisser ainsi, et quand elle lui dit que jamais elle le trahirais…. Il s’en voulait encore plus car lui l’avait trahis plusieurs années auparavant. Lui n’avait pas été à la hauteur. C’était elle qui s’en excusait en plus.
Il se leva et alla la rejoindre. Il se mit face à elle et l’enlaça. La serrant fort contre lui pour lui demander pardon d’être responsable de son malheur depuis tant d’année. Theo avait envie de demander pardon pour tout ce qu’il avait fait, ou plutôt ce qu’il n’avait pas fait. De ses doigts il essuya ses larmes. Il embrassa tendrement sur le front.

- Auréli … j’ai toujours vécu dans la souffrance, que tu m’en veuille a cause de ma trahison…

Depuis le jours ou il avait croisé son regard de rage, il avait eu cette cicatrice en lui. Et elle ne s’etait jamais refermée.
Leur regard se fixèrent un instant. Trop de mots, trop de sentiments arrivaient en même temps. Les mains du jeune Spark caressèrent le visage de la jeune rebelle.
Leur visages s’approchèrent l’un de l’autre et ils s’embrassèrent. Le baiser si fut hésitant, puis plus passionnée. Theo qui s’était infligé l’interdiction au bonheur, venait d’embrasser la seule personne qui avait vraiment compté pour lui.. Elle n pleurait plus. Commet toujours s’inquietais de tous les details il lui demanda


- tu es installé ou ? tu as un emploi ?

Auréli regarda Théo un peu interdite qu'il pose une question aussi peu en rapport avec ce qui venait de se passer, la jeune femme voyageais sur ce vaisseaux en tant que noble de grande famille , elle avait des préception pour les calculs mathématique , physicienne depuis peu elle avait étét choisit pour ca justement sur la navette, lentement elle se retourna, elle ne savait pas comment lui expliquer qu'elle était spécialiser en physique nucléaire, surtout qu'il se demanderis comment elle avait put faire les étude pour...prenant une grande respiration Auréli se lança:

- Je suis ta physicienne spécialiser..sur ce vaisseuax ces moi qui a fait les calculs pour e carburante et euh moi qui ait dit qu'on mettrait de l'uranium pour se transporter... je suis physicienne nucléaire Théo...

Elle était de dos a lui pourtant elle sentait son regard sur elle il la fixait plus qu'étonner, Auréli se retourna puis elle enfoui son visage dans le cou de l’homme une douce odeur daprès rasage et de peau humaine lui caressa les narines, elle se sentait bien avec lui, lentement elle déposa ses lèvres sur les sienneset dansla pénombre de ce crépuscule ils s'embrassèrent a nouveau

_________________

Du calme!
Car aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthe.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyage interstellaire! Attention aux comètes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage interstellaire! Attention aux comètes.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention lors du prochain voyage à Londres !
» [Larsen, Reif] L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet
» voyage interne ..
» Voyage en espagne...forfait bloqué virgin...
» [JEU] ANTIGEN : Attention aux méchants microbes [Gratuit/Donation]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Labyrinthe : l'ultime défi :: Hors RP :: Taverne du Labyrinthe :: Rp entre amis-
Sauter vers: