Labyrinthe : l'ultime défi

¤ Jusqu'où êtes vous prêts à aller pour survivre ? ¤
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hasegawa Keiko
Reine des Folles
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 28
Sexualité : Ca te regarde?
Pouvoir : Sens dévellopés
Arme : Poignard
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Dim 4 Mai - 20:07

Elle sourit tranquillement. Elle se sentait toujours prête à renverser les montagnes. Mais pour le moment, ils ne faisaient qu'avancer d'un bon pas à travers le labyrinthe bleu. Ils n'avaient pas encore rencontré de cul-de-sac, mais avait croisé de nombreuses routes et avaient, au final, choisis de se diriger un peu au hasard. Même si elle essayait de leur faire garder une route à peu près droite. Heureusement qu'elle était une boussole vivante. Si elle savait où était le nord, elle arrivait à peu près à les diriger vers l'autre bout du labyrinthe. Elle ne savait pas si le maitre du jeu avait placé la sortie de l'autre coté de l'entrée, mais cela semblait à peu près logique. Et puis, s'ils commençaient à essayer de deviner ce que leur geôlier pensait, ils n'étaient pas arrivés à leur fin. Après tout, qui savait ce qui motivait le maitre du jeu?

Question peu surprenante, Théo l'interrogea sur ce qu'elle faisait avant. Elle n'avait pas vraiment envie de lui dire qu'elle était voleuse, assassine, espionne, et absolument pas digne de confiance. Elle ressortit donc tout naturellement l'excuse qu'elle servait aux même gardes de son pays d'avant.


"Je faisais partie d'une troupe de saltimbanques. Je m'occupais des petits boulots. C'est pour ça que je sais à peu près tout faire. De soigner un malade, à me battre, en passant par la coiffure et le maquillage, pour finir par la cuisine. Sans compter mes talents d'artiste, bien sur. Même s'ils ne sont pas énormément développés."

De ce fait, elle savait parfaitement jongler, faire des acrobaties, mimer, et connaissait même quelques tours de magie. Après tout, il fallait que son alibi soit parfait, qu'il soit crédible, aux yeux de n'importe qui.

A ce moment là, Heyra s'approcha, proposant de soigner la jambe de Théo. Très intéressant. Comme elle l'avait soupçonnée, elle possédait le don de guérir les autres et soi-même. Quel avantage dans un groupe. Si elle restait dans le groupe, elle serait un élément essentiel. A ne pas perdre donc. Elle serait l'arme tranchante et sans pitié, Heyra serait là pour soigner les moindres blessure, et Théo, de par le savoir qu'il possédait, serait à même de les aider et les guider. Une équipe à peu près équilibrée donc. Pas mal. Pas mal du tout. Mais c'était un peu comme si le maitre du jeu cherchait à la gâter, à lui donner les armes pour qu'elle arrive au bout. Voulait-il qu'elle arrive presque à son but et chute au dernier moment, pour tomber dans le désespoir? C'était mal la connaitre que cela. Elle n'était pas prête à désespérer. En fait, elle serait allé aussi haut et aurait accepté de tomber autant de fois qu'il l'aurait fallu s'il elle était arrivée au but. Mais elle n'était pas encore là.


"Bonne idée! On fera une pause après, ça ne fera pas de mal."

A vrai dire, elle aurait pu continuer encore très longtemps, mais doutait qu'ils aient tout les deux sa résistance. Peut-être Heyra, oui. Mais Théo, blessé, ne tiendrais jamais le rythme. Il fallait faire avec tout le monde, s'adapter constamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazumi Kyoko
Marmotte Machiavélique
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 30
Sexualité : Bisexuelle
Pouvoir : Animorphe : tigre blanc fluorescent
Arme : Epée
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Mer 7 Mai - 16:32

« Tu ne te souviens donc pas de moi ? Ze suis vexé. »

Un rire éclate et résonne dans la petite pièce. Aveuglée par cette lumière si soudaine, Kazumi tient sa main en visière au dessus de ses yeux. Elle frissonne de la tête au pied en reconnaissant le son de cette voix. La colère se mit à monter en elle et se transforma en rage.

« Peel !!! »

Elle bondit, et dans son saut se changea en tigre, visant la gorge de l’elfe rose. Cependant, elle fut stoppé nette dans son élan et eu le souffle coupé par quelque chose qui l’attrapa au niveau du coup, la maintenant dans les airs. Ses yeux ayant été réhabitués à la lumière, elle put voir distinctement le visage de cet elfe qu’elle haïssait tant. Elle se débattit alors qu’elle était attirée dans la pièce éclairée. Elle vit qu’elle était maintenue par un minotaure de deux mètres de hauteur qui resserra sa prise autour du coup de la tigresse pour qu’elle arrête de se débattre.

« Ola ! Doucement ma belle. On se calme ou ze serais oblizé de te faire mal. »

Un sourire carnassier éclairait le visage de l’elfe. Alors qu’on entendit le bruit du mur se refermer sur le petite pièce plongée dans le noir, Kazumi fut projetée par le minotaure contre le mur d’en face. Elle eut le souffle coupé en s’écrasant contre la pierre, puis sur le sol. Elle reprit forme humaine et tenta de se relever tant bien que mal tout en reprenant sa respiration. Elle jeta un regard emplit de haine vers l’elfe alors qu’elle portait sa main à son cou. Le Minotaure se plaça aux côtés de Peel et croisa les bras, le dos bien droit, bombant le torse, le regard meurtrier braqué sur Kazumi. Cette dernière s’appuya contre le mur, et essuya son menton avec sa main droite, car un liquide épais et chaud y coulait. Elle s’aperçut que c’était du sang. En se heurtant au mur, elle avait du se mordre la lèvre.

« Alors voilà, ze te propose un marssé. Si tu arrives à battre mon ami le Minotaure que voilà, ze te laisserai quitter cet endroit. »

Le cœur de la jeune femme se mit à battre plus fort dans sa poitrine. Elle allait enfin pouvoir quitter ce lieu maudit. Elle allait enfin pouvoir retourner chez elle, revoir ses parents, sa famille, ses amis. Les visages de tous ceux qu’elle aimait apparurent dans son esprit. Elle sentit des larmes lui monter aux yeux. C’était donc fini. Plus qu’un combat et elle pourrait enfin sortir. Elle n’en revenait pas. Le cauchemar était enfin terminé. Quoi qu’il lui restait à battre le minotaure, alors qu’elle était affaiblit et n’avait ni bu ni manger depuis des heures entières. Elle avait son sac sur elle ave ses provisions, mais elle n’aurait sûrement pas le temps de manger, et encore moins de digérer son repas. Cependant, savoir qu’elle était proche de la liberté lui redonna des forces. Elle s’arracha à son appui contre le mur et se teint bien droite, relevant fièrement le menton en signe de défi.

« Je suis prête à me battre ! »

Un sourire démoniaque se dessina sur le visage de l’elfe, et une lueur carnassière se mit à briller dans ses yeux. Il recula de plusieurs pas, jusqu’à l’auter pièce, celle ou Kazumi ser trouvait quelques minutes auparavant..

« Alors que le combat commence ! Personne ne pourra te venir en aide, car une barrière infranchissable entourera l’arène dans laquelle le combat se déroulera.»

Il claqua des doigts, et le sol et les murs de la salle se mirent à trembler. Le plafond s’ouvrit, laissant place à une étrange lumière bleutée. Distraite par cette lueur, elle leva la tête pour mieux regarder. Les murs semblaient se rétrécir au fur et à mesure, mais en voyant la porte où se trouvait Peel rétrécir, et ce dernier qui semblait descendre, elle se rendit compte que c’était la salle qui montait à un étage supérieur. Elle se rendit compte que la lumière qu’elle voyait émanait de l’eau. Oui, de l’eau. Elle ne rêvait pas. Au dessus de sa tête, il y avait bien de l’eau. Et lorsque le sol arrêta de trembler, elle aperçut à travers la barrière magique qui les entouraient, trois personnes. Dont une qu’elle connaissait. Son cœur se mit à battre encore plus fort. Il était donc encore en vie lui aussi.

« Theo !! »

Elle avait complètement oublié l’adversaire qui se trouvait en face d’elle. Le Minotaure en profita donc pour la charger et lui mit un coup de tête dans l’estomac qui l’envoya en l’air et lui coupa le souffle. Elle atterrit quelques mètres plus loin en heurtant lourdement le sol. Un rire glacial retentit dans sa tête, et elle entendit à nouveau les paroles de Peel.

**Personne ne pourra te venir en aide.**

_________________

Certains sont prêts à faire beaucoup de choses pour survivre...
~ Vampire dans l'âme et Pyromane dans une vie antérieure xD ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthe.superforum.fr/index.htm
Theo
Pitipandadowé
avatar

Nombre de messages : 535
Sexualité : Hétérosexuel
Pouvoir : animorphe aigle
Arme : Arc
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Mar 13 Mai - 23:15

Il écouta attentivement ce que disait Keiko. Mais Theo se posait quand même des questions sur la véracité des dires de la jeune femme. Comment une saltimbanque pouvait être experte en bijoux ? Quelque chose clochait et Theo en était sur. Mais même avant de poser la question, il se doutait qu’elle ne dirait pas entièrement la vérité. Le jeune homme passa dessus elle avait bien le droit de cacher sa véritable identité, elle avait prouvé qu’elle était de leur côté et qu’ils pouvaient compter sur elle et c’était ça qui était prioritaire.

Heyra lui proposa de soigner sa blessure


- ma cheville, a rencontré malencontreusement les croc d’un yeti. J’ai un grosse plaie, qui grâce à Keiko a été bien soigné. Mais si tu peux faire queqlue chose…

Rien ne le surprenait dans ce labyrinthe. Il semblait que chaque joueur avait u don spécial et Hyera c’était la guérison. C’était pour le bien de l’équipe il ne voulait pas être un fardeau pour son équipe.
Theo se mit a terre, le sol transparent était humide et on pouvait y voir d’énorme poisson nagé en dessous. Agilement il défit chaque bandelette de son pansement. Ce qui reveilla la douleur il grimaça.


- voilà c’est assez profond.

La plaie était encore fraîche mais bien soigné était propre.

D’un seul coup son corps trembla. Un frisson lui parcourut l’échine. C’était une voix qui l’appelait dans sa tête « Theo » une voix qu’il semblait reconnaître. Il secoua la tête et se ressaisit c’était impossible…

_________________

Du calme!
Car aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthe.superforum.fr
Heyra
Soldat Paumé
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 25
Sexualité : Hétéro
Pouvoir : de guerison
Arme : Arc et poignard
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Jeu 15 Mai - 6:31

  • Don't remember me of my weaknesses, I already know them too well.

Heyra ignora le frisson qui parcourra Théo, sans pour autant ne pas s'en apercevoir. Elle voyait beaucoup et en ignorait presque autant, essayant de rester concentrée sur les choses importantes. Elle avait appris à se comporter ainsi, et c'est ce qu'elle faisait. Sagement.
La soldat observa la morsure sur la cheville un moment, réfreinant un juron. C'était une belle blessure, bien profonde et bien coupée. Et qui, en conséquent, lui demanderais une énergie considérable. Bref. Une promesse est une promesse. Au moins, ce n'était pas infecté. Keiko avait fait un bon travail pour nettoyer la plaie, ce qui lui éviterai de le faire elle même.
L'adolescente s'assit confortablement près du jeune homme, espérant qu'elle aurait l'intelligence de s'arrêter avant de tourner de l'œil. Elle avait toujours assez de mal à contrôler la quantité d'énergie dépensée.
Elle posa fermement ses deux mains sur la blessure et commença à ressouder la chair lacérée. Des petits morceaux de peau se rejoignaient avec lenteur, réduisant progressivement la taille de la blessure. La jeune fille respirait vite et de façon saccadée, très concentrée sur ce qu'elle faisait. Ce serait bête de laisser des traces grossière, et de plus, ça ne ferais qu'affaiblir la cheville du jeune homme. Concentré, donc.
Au bout d'un moment, Heyra enleva ses mains pour les poser sur le sol devant elle, se supportant dessus. Elle avait les épaules tremblantes et le souffle court, fatigué par la perte rapide d'énergie. Elle n'avait pas réussi à guérir complètement la blessure de Théo, mais au moins, elle l'avait considérablement réduite.
Et maintenant, elle se serait bien tapé une petite sieste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Sam 6 Déc - 13:04

Une explosion et une fumée bleu se repand dans tout le labyrinthe bleu. Les aventuriers en quelques secondes sont foudroyé.. Certain ne supporte pas ce gaz et tombe raide mort. Les corps sont apportes par des hommes poissons. Qui marchent lentement et tire les corps d’une mains. Ils sont puissants et puants … Dans la fumée ne se dessine que leurs silhouette.

Ce sont les ordres, ils obéissent aux ordres, lui ils ne l’ont jamais vu. Mais ils en ont peur et donc ils obéissent.

************


Bleu le monde est bleu …

Une salle bleue toute bleue. Il y règne un silence aquatique.
Dans la salle deux corps inanimé.
Un jeune homme et une jeune femme. Ils ont l’air si serein, un visage si reposé.

Le chef des hommes poissons les regarde encore une fois et se demandent pourquoi ils sont là ? Sont ils des ennemis ? sont ils une espèce intelligente ?? sûrement si la maître les invite a jouer… Avec ses doigts palmés il touche le visage de la jeune fille, elle est douce. C’est une drôle de sensation.

Il doit partir ils vont se reveiller. Il laisse les deux aventuriers a leur sorts peut être devra t’il les affronter un peu plus tard. On ne sait jamais le Maître est si imprevisible… On les sauve une fois et on les attaque une autre … Il n’y comprenait pas grand chose mais c’était les ordres..


Ils bougent

IL disparaît par la seule porte de la salle ….
Revenir en haut Aller en bas
Theo
Pitipandadowé
avatar

Nombre de messages : 535
Sexualité : Hétérosexuel
Pouvoir : animorphe aigle
Arme : Arc
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Dim 7 Déc - 3:17

Un bourdonnement…

Des bruits de pas….

Il est la pour l’énième fois de sa vie couché sans savoir ce qu’il s’est passé. Ca lui rappelle son premier souvenir… lui qui ne se souvient de rien.

Ca recommence ? tout recommence ? Non c’est pas possible

Il est réveillé encore tout ankylosé. Le froid et l’humidité sont rentrée sous ses habits. Il est pas super bien sur ce sol pierreux

Il ose un œil, puis l’autre. La lumière bleutéé bien que faible l’éblouit.

Ils marchaient en équipe et plus rien c’est le trou noir ou bleu … plutôt ici

Il avait comme un mauvais pressentiment pour ses coéquipiers. Comme si le maître du jeu prenait un malin plaisir a détruire les moindres relations qui pouvaient se créer à l’intérieur de ce labyrinthe…

Theo prend une inspiration profonde. De l’air humide pénètre dans ses poumons. C’est pas très agréable cette sensation d’étouffement. En appui sur ses avant bras il relève le dos. Il inspecte les lieux rapidement une petite salle toute bleu avec au fond une petite porte. A côté de lui une inconnue Elle est toute proche. D’une main hésitante il lui tape sur l’épaule pour voir si elle va bien. Mais il a pas de réponse. Theo s’assoit et la regarde. Ses cheveux cache son visage. D’un geste lent il remet les cheveux sur le côte. Maintenant il peut la voir. Des petits mouvements de ses narines montrent qu’elle dort.

Pour une deuxième fois Theo va agiter l’épaule de cette inconnue afin de la réveiller.

Une nouvelle joueuse. Il avait compris le système depuis longtemps ….

Ses lèvres ont fait une légère grimace…. Theo attend, il espère … mais quoi … une allie pour s’en sortir ?? Mais pour aller ou ?? pour faire quoi ???

_________________

Du calme!
Car aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthe.superforum.fr
Natsumi
Papillote Rose & Zigouille le Nounours Sanguinaire
avatar

Nombre de messages : 78
Sexualité : Tu Le Découvrira Bien Assez Tôt...
Pouvoir : Animorphe de la libellule
Arme : Massue + Petit bouclier de bois
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Lun 8 Déc - 21:16

Natsumi sentait son corps sur la dure, elle était allongée et rêvait de Yann, son cher Yann, son tendre Yann... Elle ne se rappelait plus l'avoir vu ces jours-ci mais elle ne savait plus pourquoi, ils avaient certainement dût être séparés pour une quelconque raison... Il lui manquait, c'était certain, elle n'aimait pas se sentir loin de lui, c'était comme un protecteur pour elle... Elle sentit son corps bouger, d'un seul coup, mais ce n'était pas volontaire, quelqu'un ou quelque chose l'avait faite bouger, elle retourna à ses réflexions, cela ne devait pas être important pour ne pas avoir réussi à briser son sommeil. Elle reprit sa discussion avec elle-même là où elle l'avait laissée; Ou plutôt, elle n'eut pas le temps de la reprendre et cette fois, c'était certain, quelqu'un l'avait secouée, quelqu'un cherchait vraiment à la réveiller, certes mais qui ?! Qui cela pouvait être vu que dans ses souvenirs, elle se souvenait être éloignée de Yann... Etait-il revenu ?! Bercée par cette pensée, elle ouvrit légèrement les yeux dans un léger soupir, comme quoi, même ouvrir les yeux, ca fatigue...

Nyu ?!

Effectivement, son corps était allongé, elle voyait ce qui se trouvait au dessus d'elle. Dans un premier temps, elle fut légèrement éblouie par les reflets bleus qui semblaient la menacer, ce qui la fit légèrement plisser les yeux. Elle les ouvrit alors d'un coup... Elle n'était plus où elle s'était endormie la veille, elle était désormais dans une espèce de couloir sous l'eau. Mais c'était totalement impossible... Et Yann, où était-il... Elle eut tout à coup un flash, et Zigouille, son nounours porte-bonheur, était-il toujours avec elle ?! Elle porta donc sa main aux alentours de sa ceinture. Ouf, il était là, cela la rassurait, elle se sentait plus en sécurité même si ce n'était qu'une simple peluche. Un tas de questions tourbillonnaient dans sa tête... Mais elle voulait d'abord savoir si elle n'était pas seule, elle l'espérait... En levant légèrement la tête, elle vit des mèches blondes, elles ressemblaient comme deux gouttes d'eau à la chevelure de Yann... Un sourire en coin apparut sur son visage, Yann était là... mais, descendant le regard, elle s'aperçut que ce n'était pas Yann, malgré la ressemblance. Elle aurait put le reconnaître, même avait été entouré d'une centaine de sosies et là, elle savait bien que ce n'était pas lui....

Mais... Mais qui êtes vous ?! Pourquoi suis-je ici ? Où sommes nous ?!


Dernière édition par Natsumi le Lun 15 Déc - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.keumforum.com
Theo
Pitipandadowé
avatar

Nombre de messages : 535
Sexualité : Hétérosexuel
Pouvoir : animorphe aigle
Arme : Arc
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Mar 9 Déc - 2:45

Theo avait eu geste de recul quand il avait vu la jeune femme s’éveillée. Au moins elle est vivante. Il savaient ce qu’il s’était passé … comme d’habitude le Maître du Jeu avait pris un malin plaisir a enlever ses coéquipiers. Ils étaient ou ? Le jeune homme était persuadé qu’il retrouverait les autres dans une autre parti du labyrinthe…

Et cette jeune femme devait être la nouvelle, que le maître lui avait mis pour qu’ils avancent … Mais pour combien de temps ? Quand celui ci en aura marre de les voir ensemble ? L’union fait la force et des aventuriers trop unis serait un danger pour le maître du jeu ? Toutes ces questions fusaient dans la tête de Theo. Et la ses connaissances infinis ne pouvaient y répondre. Comme tojours sont savoir immense ne pouvait repondre aux questions les plus importantes…

Elle s’était lentement mis a bouger comme un papillon essayant de sortir de sa chrysalide..

Quand elle put relever la tête elle l’avait regardé fixement ! Théo s’était senti scrutait au plus profond de lui-même. Drôle de sensation ! Il avait reculé la tête.

A peine avait elle pu parlé elle avait posé des questions… des question auxquelles il n’avait pas beaucoup de reponse..Il prit une inspiration et essaya de parler avec une voix douce et solennelle. La voix qu’on utlise pour annoncer les mauvaises nouvelle … la même !

- beaucoup de questions …

Theo avala sa salive et reprit

- je suis comme vous perdu, prisonnier dans ce labyrinthe qu’un fou furieux qui se fait appelle Maître du jeu , a construit. Pourquoi nous je sais pas … en tout cas pour lui on est des pions ! Des pions … et j’en ai vu beaucoup comme vous et moi dans ce labyrinthe…Il prend un malin plaisir a séparer les gens…

Plusieurs visages lui revint à l’esprit. Ca lui fit mal car c’était les seuls personnes qu’ils connaissait … n’ayant plus de mémoire de son passé d’avant la labyrinthe. Laz gorge nouée, il reprit

- oui beaucoup trop ..

Serrant les poing par une douleur qui était de plus en plus présente. Oui il s’était attaché a ces personnes, il les aimé, ça devait être ça.

- je sais pas ou elles sont partis mais je crois que nous devons faire un bout de chemin vous et moi…

Theo se leva. Se secouant la tête il ajouta

- je m’appelle Theo…

_________________

Du calme!
Car aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthe.superforum.fr
Natsumi
Papillote Rose & Zigouille le Nounours Sanguinaire
avatar

Nombre de messages : 78
Sexualité : Tu Le Découvrira Bien Assez Tôt...
Pouvoir : Animorphe de la libellule
Arme : Massue + Petit bouclier de bois
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Mar 9 Déc - 23:28

Cela la troublait énormément, plus, plus qu'énormément, elle en avait même peur. Ce garçon ressemblait trop à Yann mais elle n'arrivait pas à croire que ce n'était pas lui, elle n'arrivait pas à se faire à l'idée d'être loin de lui, à l'idée de ne peut-être jamais le revoir avant longtemps. Et pourtant, elle devait se faire une raison... Cela allait être une lourde épreuve... Chaque fois qu'elle regardait l'autre blondinet qui était avec elle, elle ne pouvait s'empêcher de penser à son tendre. Natsu le fixait d'un regard interrogatif. Il répondit alors d'une voix assez calme à la question posée quelques minutes auparavant. Enfin, il ne répondit pas à la question, il constata simplement qu'en une seule phrase, Natsu avait réussi à glisser une infinité de questions. Il déglutit ensuite et marmonna des choses que Natsu n'arrivait pas à croire mais c'était les seules choses qu'elle avait pourtant à croire. Il prétendait qu'un certain " Maître Du Jeu " les détenait, là, tout les deux, pour aucunes raisons, parce qu'il avait simplement envie. Il disait être un pion, Natsu devait-elle être avec lui ou contre lui ?! Il dit également avoir vu beaucoup d'autres personnes passer avant Natsu. Ensuite, il se décolla du sol froid et humide de l'endroit où ils étaient et marmonna quelque chose que Natsu n'avait pas pris la peine d'écouter. Elle se leva aussi pour se retrouver de nouveau face au blondinet et eu quelques pas de recul, elle ne parvenait pas à avoir confiance même si ses propos restaient réalistes...

" Et... et... Vous voulez dire que… Vous êtes ici, dans cette sale depuis longtemps, vous êtes resté ici et comme ça, coup de baguette, ils disparaissent ?! "

Et puis non, elle n'arrivait pas à le croire, elle ne parvenait pas à donner sa confiance... Elle recula encore de quelques pas et tomba par terre, sur le sol.

" Aïee !! "

Elle s'était trébuchée sur un sac, à l'intérieur, quelque chose de solide. D'où elle était, elle parvint à attraper l'une des lanières pour tirer le sac jusqu'à elle. Elle en sortit une massue et un bouclier.

" Et c'est quoi, ça ?! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.keumforum.com
Theo
Pitipandadowé
avatar

Nombre de messages : 535
Sexualité : Hétérosexuel
Pouvoir : animorphe aigle
Arme : Arc
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Mer 10 Déc - 1:47

La jeune femme semblait avoir une peur bleu de Théo. Lui avait vécu cette scène maintes et maintes fois. Lui aussi avait eu peur a chaque apparition de ses nouveau coéquipier. Lui aussi on avait du le rassurer
Il comprenait ce qu’elle pouvait ressentir.
Plus aucun repère… seul une voix inconnue qui se disait ne pas vous vouloir de mal. Comment rassurer dans ces cas la ?? Théo allait essayé de le faire car c’était une question de survie

- je sais ce que vous ressentez.

Theo s’assis contre le mur bleu et humide. Peut être que cette position rassurerait la jeune femme. Apres quelques secondes de réflexions il reprit

- je sais pas grand chose. Mais ce que je peux vous dire c’est que je me suis réveillé dans une salle… il y’a quelques jours..

Sa voix était fébrile presque tremblotante.

Il savait comment raconter tout ça trop de mots, trop d’émotions….pour rester au plus calme.
Tous ces gens qui étaient avec lui, c’était tous des personnes qui lui avait appris beaucoup de chose. C’est vrai il avait eu peut de temps pour les connaître, mais chaque visage était gravé en lui. Ses yeux commençaient a rougir et à s’humidifiaient. Lui qui n’avait aucun souvenir de son passé hors du labyrinthe, avait mis dans ses rencontres beaucoup d’émotions. Normal c’était ses seuls souvenirs.
La gorge nouée il reprit

- je suis parti avec d’autres que je connaissais pas , certains sont morts, …. d’autres ont tout simplement disparues. Ils sont peut être encore dans le labyrinthe…


Ou il esperait au fond de lui qu’ils étaient encore vivant et qu’ils les reverraient un jour.
Il se tassa encore plus contre le mur et continuait a regarder la jeune femme qui continuait à reculer. Ramenant ses jambes sur lui même et posant son menton sur ses genoux.

- voilà on marchait dans un de ses couloir et la plus rien je me suis reveillé quelques secondes avant vous….


En reculant elle faillit trébucher sur un sac qui devait être ses affaires. Elle lui demande ce que c’était .

- je pense que c’est a vous. Votre arme et vos affaires.

L’avait elle crut ?? Il le fallait car Theo avait appris une chose qu’il ny’avait, aucun lieux de sur dans ce labyrinthe et que l’union faisait la force. Bon grés, mal grés, ils devraient avancer ensemble….

De sa manche il essuya ses yeux pour ne pas qu’une larme ne naisse sur sa joue. Il ne pouvait se permettre de pleurer… Et il fixa a nouveau la jeune femme pour savoir ce qu'elle allait faire.

_________________

Du calme!
Car aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthe.superforum.fr
Natsumi
Papillote Rose & Zigouille le Nounours Sanguinaire
avatar

Nombre de messages : 78
Sexualité : Tu Le Découvrira Bien Assez Tôt...
Pouvoir : Animorphe de la libellule
Arme : Massue + Petit bouclier de bois
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Sam 13 Déc - 21:18

Elle avait peur et ne savait pas quoi faire. Se retrouver, comme ça, d'un coup, seule avec un inconnu, faut dire que ca ne rassure pas tellement non plus... Le blondinet marmonna qu'il comprenais ce que ressentais Natsu, elle en doutais car il n'avait pas l'air dans le même état qu'elle, on aurait dit que pour lui cette situation était ordinaire. Il s'assit alors contre le mur bleu et humide du couloir puis reprit la parole disant qu'il ne savait rien non plus... Sa voix avait changé, elle était devenue comme tremblotante, on aurait dit que l'émotion gagnait du terrain en lui... Et il ne fallut d'ailleurs pas beaucoup de temps pour que Natsu le remarque. Sa voix était plus que sincère, cette fois-ci, Natsu n'aurais pas su croire qu'il mentait où alors, il jouait la comédie... Mais cela aurait été impossible d'être si touché pour de faux... Il dit encore que ses anciens compagnons qui étaient arrivés comme Natsu, eux, avaient disparu, étaient morts... Entendant ces douces paroles, Natsumi ne put s'empêcher de laisser couler une larme sur sa joue, l'émotion gagnait en elle alors qu'elle n'avait rien vécut. Enfin, si, elle avait été séparée d'un être cher mais c'était certainement bien moins triste que ce qu'il ressentait... Natsumi n'avais jamais sut retenir ses larmes, elle était très émotive de nature. Le garçon répondit alors à la question qu'elle avait posée quelques secondes auparavant, disant que se trouvaient dans le sac les armes que le " Maître Du Jeu " lui offrait pour tenter, certainement de survivre, de ne pas laisser le blondinet seul... Elle se releva alors et s'agenouilla devant ce sac de tissu délavé et grossièrement cousu. Elle l'ouvrit. A sa grande stupéfaction, elle y découvrit d'abord un bouclier. Elle allait certainement en avoir besoin si elle ne voulait pas devenir comme les anciens coéquipiers de l'autre... Elle en sortit également une massue, assez imposante et faite toute de bois. Elle s'adressa alors à l'autre qui était toujours face à elle.

Quoi ?! Mais, j'me suis jamais servit de ça...

Elle esquissa, pour la première fois, un sourire envers ce garçon qu'elle connaissait si peu, elle ne savait même pas son prénom... Mais elle allait certainement apprendre à le connaître tout au long du temps où elle serait avec lui...

Au... Au faite, je m'appelle Natsumi et vous ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.keumforum.com
Theo
Pitipandadowé
avatar

Nombre de messages : 535
Sexualité : Hétérosexuel
Pouvoir : animorphe aigle
Arme : Arc
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Dim 14 Déc - 3:13

Elle l’avait compris. Une larme avait coulé, elle le croyait. Mais il avait du mal à parler. Il avait perdu les seuls personne qu’il connaissait. Cette perte était énorme pour lui vu que c’était les seules personnes qui occupaient ses souvenirs, donc ses sentiments. Il aurait voulu leur dire qu’il les aimait. Oui il avait jamais dit ca à personne Enfin tout au moins il s’en souvenait pas.

Elle avait pris son arme et elle avait avouer ne pas savoir s’en servir. C’est une chose qui parut étrange à Théo car en générales le Maître du Jeu donnait les armes les plus approprié a chacun comme il avait pu le remarquer pour les autres… comme si ce malade connaissait ses pions de jeux par cœur. Comme si il savait tout d’ eux. Si c’était cela… c’était en quelques sorte génie… mais pourquoi tout ça … Qu’elle était le but de ce labyrinthe…. Pourquoi….

La voix de la jeune femme le sorti de ses pensées. Elle venait de se présenter : Natsumi.


En poussant sur le sol de ses main il se releva et la gorge toujours serré il réussit a dire

- moi c’est Théo…

Mais même ça il en doutait, il savait même pas si c’était vraiment lui. A chaque fois qu’il prononcé son prénom il essayait de voir si ça lui provoque réaction. Mais rien ne venait il aurait pu dire Dan ou bien James que ça aurait eu le même impacte. Il aurait tant aimé que ca reveille une couleur, un sentiment … mais toujours rien.

- je ne peux pas vous dire enchanté.. mais je suis heureux de pas me retrouvé seul dans cet immense ….labyrinthe

Il souffla pour se débarrasser de toute cette émotion qui le prenait a la gorge.

- je ne sais pas ce qui nous attend mais je pense pas que c’est une bonne chose de traîner ici et je pense qu’on a pas le choix pour la sortie …

Théo montra la seule porte qu’il y avait dans cette petite salle a la lumière bleutée…

_________________

Du calme!
Car aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthe.superforum.fr
Chelsea
Jeune Ecervelée
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 28
Sexualité : Hétérosexuelle
Pouvoir : Le feu
Arme : Une épée
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Dim 14 Déc - 18:25

Chelsea était dans le noir total. Elle avait du s’enfuir pour sa survie. Cependant, elle s’en voulait énormément. Elle avait laissé son compagnon d’aventure derrière. La jeune femme savait bien que c’était la dernière fois qu’elle le voyait. Il n’avait jamais eu de rapprochement entre eux, loin de là. La plupart du temps, ils s’évitaient le regard et parlèrent quand cas de nécessité, mais Chelsea l’aimait bien. C’était la première personne qu’il l’avait protégé de tous les dangers qu’ils avaient traversé dans ce labyrinthe.

Maintenant c’est fini. Ce satané monstre les avait séparés et elle était seule. Perdue, comme depuis le début de l’aventure, mais surtout très seule. Elle avait marché longtemps. Sa jambe gauche ne s’était toujours pas remise à 100%. C’étais évident, la jeune femme n’avait pas le temps de la faire reposer. Le seul bruit qu’on attendait était celle de l’épée qui frottait contre la pierre du plancher. Chelsea était trop lâche pour la soutenir. Ses pensées déambulaient, mais elle revenait toujours à Dimitril. Elle s’arrêta subitement. Et donna un coup de poing de frustration sur le mur. Pourquoi il avait voulu faire le héro? Elle ne lui pardonnera peut-être jamais.

Quelques larmes coulèrent de chagrin, mais aussi de douleur. Ses jointures avaient souffert du coup porter sur la pierre. Elle n’avait même pas le cœur à soigner sa main. Quand Chelsea regarda l’endroit où elle avait frappé, elle fut stupéfaite. Il y avait une fissure. Cela ne se pouvait que se soit-elle qu’il l’a créé. Pourtant, une idée lui vint en tête. Si cette dalle était plus fragile que les autres, il était possible que ce fût une porte avant. La jeune femme pris le pommeau de l’épée et donna plusieurs coup pour faire tomber la roche. Il s’avéra que la pierre n’était pas très solide. Chelsea réussi à faire un trou. Puis, de la lumière s’incrusta dans le couloir sombre. Emprise d’un espoir nouveau, elle mit plus d’énergie pour dégager la dalle. Après plusieurs minutes, la jeune femme put enfin s’engouffrer.

Ce qui l’impressionna le plus quand elle sortie, ce ne fut pas le dôme qui la protégea de la mer, ni les personnes qui occupaient la pièce, mais plutôt le fait qu’elle sortait du plancher. Pourtant, elle avait bien fracassé un mur. La gravité avait totalement changé dans cette pièce. Cela ne la fascina pas longtemps. Depuis le temps, elle devra si faire. Aucune loi n’existe dans ce monde à part ceux que le maître veut bien faire appliquer.

(Hj: Ce n'est pas une entrée très surprenante lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi
Papillote Rose & Zigouille le Nounours Sanguinaire
avatar

Nombre de messages : 78
Sexualité : Tu Le Découvrira Bien Assez Tôt...
Pouvoir : Animorphe de la libellule
Arme : Massue + Petit bouclier de bois
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Lun 15 Déc - 14:11

Le blondinet se leva, s'aidant de ses mains. Il prit alors la parole et se présenta, Théo, son prénom c'était ça, Théo, simplement Théo, ni plus, ni moins. Il dit alors à la jeune Natsu qu'il était heureux de ne pas avoir à être seul dans ce labyrinthe... Natsumi aurait pu en dire autant mais elle ne savait encore rien de ce labyrinthe, elle savait juste qu'ils étaient tous deux debout, face à face dans cet espèce de dôme sous la mer... Théo souffla alors et annonça qu'il valait mieux ne pas rester ici et montra une porte au loin, une toute petite porte en métal, c'était la seule issue qu'il y avait, le choix n'était pas très difficile... Natsumi s'avança alors de quelques pas vers cette même porte. Quelques secondes après, un bruit sourd retentit. Natsumi tourna doucement la tête, derrière elle, se trouvait Théo, il n'avait toujours pas bougé et derrière celui-ci, une jeune femme était debout, dans sa main, elle tenait une épée. C'était une jolie femme... Ses cheveux était bleus, ils s'accordaient bien avec le décors. Il y a quelques minutes, il étaient deux et voilà qu'en une poignée de secondes, ils se retrouvaient à trois.

Sa... Salut... On fera les présentations plus tard, là, on s'casse d'ici, Ok ?!

Natsumi garda encore quelques secondes la tête vers cette mystérieuse femme arrivée si subitement... Quelques secondes, c'est le temps qu'il avait justement fallut à Natsu pour sentir que quelques gouttes d'eau lui avaient effleurée la tête.

Spoiler:
 

Elle retourna son regard vers la porte et devant celle-ci, se tenait une affreuse femme à moitié nue. Ses mains et ses pieds étaient palmés et ornés de griffes. Au dessus d'elle, une multitudes de poissons aux dents énormes se nageaient, prêts à attaquer à tout moments.


Putain !

Natsumi recula alors pour se retrouver derrière Théo. Elle sortit également sa massue et son bouclier, certes mais n'était pas encore prête à s'en servir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.keumforum.com
Theo
Pitipandadowé
avatar

Nombre de messages : 535
Sexualité : Hétérosexuel
Pouvoir : animorphe aigle
Arme : Arc
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Mer 17 Déc - 1:58

Des bruit sourd interrompit la conversation. Une dalle du sol subissait des coups d’en dessous. Elle faisait des petits soubresauts et dégageait des petits nuages de poussières.
Théo se demandait quel monstre allait apparaître ? Qu’est ce que le Maître avait encore imaginé pour les mettre a l’épreuve ? Il ne quittait pas ce sol qui semblait se craqueler devant lui. Comme un poussin cassant sa coquille… quelqu’un ou quelque chose essayait de crever le sol pour en sortir. La dalle se soulevait et s’émiettait en même temps. En tout cas il fallait se préparer à un quelconque danger. Sans plus attendre le jeune homme se jeta sur son sac et sorti ses flèches et son arc.
Portant les pointes de ses flèches a son nez, afin de voir si le maître du jeu avait fait enlever le poison dont il les avait enduits. Mais il s’en doutait le maître du jeu avait tout prévu. Tous ces efforts pour rien. Plus une seule goutte de poison... Mais bon elles resteraient toujours des armes efficace à qui sait viser.

Il arma l’arc et le bras tendu, l’œil visant le sol ou une main commençait a apparaître, il attendait. Prêt.

La dalle continuait a se fendiller. Puis des doigts apparurent, puis une main, et enfin un bras. A premier vu c’était un humain, voir une humaine en voyant sa grande chevelure dépassé. Oui c’était une jeune femme. Une jeune femme qui semblait complètement perdu de son arrivée. Elle essayait de s’extirpé du sol. Theo l’avait dans sa ligne de mire. Un geste brusque et le cœur de la jolie demoiselle serait transpercé. Mais quand le jeune homme vit son regard et ses yeux rouge. Elle venait de pleurer ce n’etait pas une ennemie mais un autre pion du maître du jeu qui voulait s’en sortir comme eux. Il baissa son arme et s’avança vers la femme pour l’aider a se relever. Mais tout se precipita assez vite qu’il en eut pas le temps.

Natsumi avait compris que cela pourrait être une alliée, mais elle avait un pressentiment car elle pressait les gens a partir. C’est a ce moment précis qu’un monstre marin fit son apparition. Une odeur nauséabonde envahis la salle. Une odeur de poissons pourris, a vous retourner les tripes. Cette émanation fit tousser le jeune homme. Mais ne se laissant pas déstabiliser il repris sa position d’attaque. Natsumi vint se placer derrière lui. La nouvelle était toujours a terre.

L’être marin était de couleur verdâtre avait les yeux globuleux et les pieds palmes. Ses cheveux semblait plein de vie car ils bougeaient de manières assez bizarre. Ses deux grand yeux bleu étaient aussi expressif que ceux d' un poisson rouge. A chaque pas qu’elle faisait ça faisait « schlok schlok » ; au-dessus d’elle des poissons tournoyaient des poissons qui n’avait pas l’air si sympathique que ça

Elle leva le bras. Il décocha une flèche. Elle se planta dans l’avant bras de la femme venue des eaux. Elle se mit a hurler d’une voix très aiguë. Assourdissant ! Les tympans devenaient douloureux. Du sang vert coulait de la plaie de la bête. Elle regardait Theo droit dans les yeux. Une éclair sortit de ses pupilles. Le corps du jeune homme fut traversé par une onde électrique qui lui fit perdre l’équilibre et lâcher son arc

_________________

Du calme!
Car aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthe.superforum.fr
Chelsea
Jeune Ecervelée
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 28
Sexualité : Hétérosexuelle
Pouvoir : Le feu
Arme : Une épée
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Jeu 18 Déc - 18:47

La jeune fille ne s’était pas encore totalement dégager du trou qu’elle avait fait qu’elle remarqua les deux personnes présentes; un homme et une femme. Le jeune homme avait l’arc brandi vers elle. Chelsea était surprise et peur à la fois. Allait-il tiré? Cependant le coup ne vint pas. Il abaissa plutôt son arc pour venir l’aider. Elle comprit qu’ils étaient d’autres prisonniers. D’un côté cela la soulageait, mais cela voulait aussi dire refaire confiance et des étrangers.

La jeune femme qui l’accompagna semblait presser de quitter la salle. Elle avait une magnifique qui mettait ses yeux en valeur. Chelsea voyait dans ces yeux que quelque chose n’allait pas. Elle prit alors conscience de se qu’il les entourait. Une espèce de bulle les protégeaient de la masse d’eau qu’il les encerclait. Non, Chelsea n’aimait pas non plus cet endroit qui était humide. Elle avait peur de ne pas pouvoir utiliser son don en cas de danger.

-Je suis d’accord

La jeune femme sortie juste à temps du trou pour voir apparaître la créature la plus l’aide qu’elle ait vue. Sa première réaction fut de se boucher le nez. L’affreuse femme-poisson aurait put prendre un bain avant de les accueillir, pensa-t-elle un peu sarcastiquement.

Le jeune homme avait réagit assez rapidement. Il blessa l’humanoïde à l’avant-bras. Chelsea n’eut pas le choix de se couvrir les oreilles du cri assourdissant. En un éclair, C’est cas de le dire, elle foudroya l’archer. Elle n’eut pas le temps de réagir et porter une attaque vers la femme-poisson que les petits poissons qui assistaient au combat du coté de la mer, traversèrent la bulle pour venir de les attaquer de tout les côtés. Il ne fallait pas les sous-estimer malgré leur taille. Rapides aux dents tranchantes, ils pouvaient faire bien des dégâts. Encore plus impressionnant, ils rebondissaient pour charger de nouveau.

Chelsea en avait beau toucher quelques uns à l’épée, cela ne leur faisait pas grand mal. Il y en avait tellement qu’elle ne pouvait pas tous les évité. Elle leva son bras de justesse pour ne pas recevoir la morsure à la figure. N’empêche que se fut très douloureux. Elle secoua son bras pour qu’il perde prise. Son bras n’avait pas bonne mine, mais ne s’en préoccupa pas. Elle en avait assez de se faire secouer de tout bord tout côté.

Sous la colère, ses yeux flamboyèrent. Elle leva la main vers le premier poisson qui fonçait sur elle et le grilla sans qu’elle eu besoin de projeté une boule de feu. Ce fut de même pour tous ceux qui osaient s’approcher d’elle. Après un peu d’accalmie, elle pu voir comment se débrouillait ses nouveaux compagnons d’aventure. L’humanoïde semblait vouloir régler quelque compte au Blondinet en s’avançant vers lui. Cependant, elle ne pu aller l’aider, une curieuse fatigue l’envahit soudainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitril
Le Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 28
Sexualité : hétéro
Pouvoir : 5 sens
Arme : Ninjato
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Ven 16 Jan - 6:23

-Tien il me semble avoir entendu quelque chose.

Il lui arrivais souvent de se parler à lui-même mais en tendant l'oreille il réalisa qu'il y avait des gens dans une salle juste au dessus de lui. Cherchant un moyen de monté à l'étage supérieur, il ne vit que la possibilité de défaire une dalle du plafond bas. Se fut rapide le mortier qui sellait la dalle qu'il avait choisie semblait avoir été attaquer par l'humidité, en la faisant bouger un peu elle s'écrasa au sol.

Il était un peu inquiet par le cri qu'il avait entendu et par les bruits du combat qui semblait avoir commencé juste avant qu'il n'ouvre le passage.

Il se hissa vite fait après un petit coup d'œil au cas ou, qui lui laissa une odeur désagréable dans les narine. Le spectacle était particulièrement étrange. Un ban de poissons semblait nager dans l'air autour de proies difficiles à distinguer dans la masse.

"C'est quoi ces conneries encore?"

La seule personne qui ne semblait pas affecté par les poisson, et bien, un trou dans le ban lui permit de voir qu'elle n'avait d'humaine que la forme approximative et qu'elle se rapprochait dangereusement d'un homme pas tout à fait près à se battre.

-Attention mon gars!!!


Il se précipita mais doutait d'arriver à temps, semblant obéir à un grognement un groupe de poissons se détacha vers Dimitril. Son premier réflexe fut de mettre sa main sur son arme mais il y avait un vrai flot d'adversaires, sa serait comme frapper dans l'eau. Il défit plutôt sa cape, il voulait s'en servir comme filet et fracasser les poissons qu'il prendrait au piège sur le sol par douzaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi
Papillote Rose & Zigouille le Nounours Sanguinaire
avatar

Nombre de messages : 78
Sexualité : Tu Le Découvrira Bien Assez Tôt...
Pouvoir : Animorphe de la libellule
Arme : Massue + Petit bouclier de bois
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Ven 16 Jan - 19:06

Natsumi était restées debout, yeux grand ouverts, presque écarquillés devant la force de ses nouveaux compagnons, mais pourquoi s'était elle retrouvée ici, elle n'avait aucun rapport avec les autres qui magnaient chacun leur arme avec brio... Le blondinet se servait d'un arc à flèche, il avait déjà envoyé une flèche dans l'avant-bras de l'immonde créature répugnante et par dessus tout, puante. Apparemment, il visait ce point mais la créature venue des eaux n'en fut pas ravie, en quelques fractions de seconde, un affreux liquide verdâtre coula de la plaie d'où elle venait de retirer la flèche de Théo et un cris aigu retentit, ce qui fit dans un premier temps mal aux oreilles de Natsu qui les protégea tant bien que de ses petites mains frêles, froides et tremblotantes. Elle voulu prendre la paroles, dans un premier temps mais elle trouvait cela déplacé alors qie les autres se battaient et qu'elle ne faisaient rien... Mais les aider en aurait été encore plus inutile car Natsumi n'aurait jamais put ou plutôt sut faire le moindre mal que ce soit à un être vivant... Et elle ne voulait pas se faire à cette atroce idée... Alors que perdue dans ses pensées, elle revint à l'intérieur de la bulle ou la nouvelle se battait contre le banc de poisson dont les dents pendaient... Sa force était extraordinaire... C'est alors qu'une nouvelle dalle se souleva du sol, Natsumi recula alors vers la trappe d'où devait certainement venir Théo, celle-ci était cependant de l'autre côté de la pièce, tout en marchant, elle sortait le bouclier du sac qu'elle venait de découvrir, elle avait étrangement été la seule à avoir reçu un sac, les autres étaient tous arrivés avec leurs armes... Natsumi ne voulait plus rien voir, plus rien entendre, plus rien faire, elle voulait se réveiller, sur un lit, dans la forêt, en prison, n'importe où tant qu'elle quittait cette endroit pour de bon... Elle ferma les paupières et les serra très fort, cachant son visage avec le bouclier. C'en était trop, elle ne voulait plus voir ces gens, ces monstres, elle voulait retrouver sa vie, vie qu'elle avait tant rejetée, qu'elle aurait préféré plus rose, plus parfaite, sans soucis mais vie qu'elle préférait à ce calvaire sans nom avec lequel elle n'avait aucun rapport... Était-elle morte, en enfer...

Et puis merde !

Elle saisit la massue qu'elle avait trouvée dans son sac et s'avança, déterminée vers les autres ainsi que les monstres. Certains poissons, la voyant arriver vers eux s'avancèrent, cette fois-ci, Natsumi n'allait pas rester là, sans rien faire, elle devait aider les autres même si elle ne savait plus très bien pourquoi elle allait se battre... Elle sauta alors, atteignant les poissons avec sa massue mais Natsu n'était pas très forte et les poissons n'avaient pas l'air d'avoir bien mal... Natsumi continuait, en vain et cela elle le savait mais elle ne voulait plus s'arrêter jusqu'à ce que l'un de ces étranges mammifères lui attrape le poignet, lui faisant lâcher sa massue et lui rongeant le poignet de ses dents lacérées. Au bout d'un moment, deux ou trois autres poissons s'attaquaient au bras de la libellule dont le sang coulaient de ses nombreuses entailles toute récentes.
Elle sentais la douleur et on pouvait la lire dans son visage...


J'le savais qu'j'aurais pas dut, j'le savais !!!! Argh !

[ HRP : Désolé pour la qualité du RP, ca fait longtemps... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.keumforum.com
Theo
Pitipandadowé
avatar

Nombre de messages : 535
Sexualité : Hétérosexuel
Pouvoir : animorphe aigle
Arme : Arc
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Sam 17 Jan - 2:48

Théo à terre semblait être secoué de soubresauts. Ce sont ses muscles qui se contactaient tout seuls. La décharge qu’il avait subit avait mis a mal son système nerveux. Il se passait beaucoup de chose autour de lui. Mais il n’avait pas le temps d’apprécier le spectacle que déjà t les pieds de la créature marine étaient devant son nez.. Rien que son odeur le faisait suffoquer. Le monstre en voulait à celui qui l’avait blessé. Elle voulait se venger. Elle lançait des petits cris aiguë qui semblait signifier cette colère.

**il faut vite que je me leve avant…**

La main palmée verte et gluante de la belle, ne laissa pas le temps au jeune homme de faire le moindre mouvement. Comme un pantin elle l’avait soulevé a bout de bras et elle le tenait face à elle. Ses doigts se refermaient sur le cou de l’aventurier. Il commençait à suffoquer. Il sentait chaque ongle de la femme poisson s’incruster dans son cou. Des filets de sang coulaient des petits trous que venaient de faire les ongles de la créature. L’air arrivait de moins en moins dans ses poumons.

Il fallait réagir vite, car il allait pas tarder à manquer d’air. Il pouvait voir la face de du monstre aquatique. Sa laideur n’était rien par rapport a sa puanteur. Mais bientôt si ça continuait, il ne se soucierait même plus de cette odeur nauseabonde puisqu’il ne respirerait plus. Il serait mort étranglé.

Ses pieds gigotaient dans le vide. Il se débattait comme un vulgaire poisson qu’un pêcheur aurait enfin attrapé. C’était un comble mourir de cette façon dans les nageoires d’un « poisson ». Elle le regardait droit dans les yeux avec un certain plaisir.

Mais Théo n’avait pas dit son dernier mot et il devait la faire lâcher prise dans un premier temps. Il réussit après maints efforts, à attraper une flèche qui était dans son carquois. Et d’un geste sec il la planta dans l’œil globuleux de la l’être aquatique.

SPLoooSHH

Avait fait l’œil en explosant !

Et le résultat de ne se fit pas attendre. Les doigts palmés lâchèrent le jeune homme. Qui tomba lourdement sur le sol. Theo se tenait le cou qui saignait et tentait tant bien que mal a reprendre sa respiration. C’était des grandes inspiration suivis de petites expirations. Il toussait, crachait, et tentait de se calmer afin de réagir. Mais il était immobilisé et n’avait pas la force de penser quoi que ce soit si ce n’est respirer.

La femme poissone elle s’était remise a hurler d’un cri perçant. Elle se tenait l’œil et avait arraché la flèche au bout de laquelle était embroché son globe oculaire.

Quelques poissons en profitèrent pour se jeter sur le jeune aventurier a terre et commençaienr à lui donner des coups de dent. Théo ne pouvait réagir. Des petites plaies commençaient à apparaître sur ses bras.

_________________

Du calme!
Car aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthe.superforum.fr
Chelsea
Jeune Ecervelée
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 28
Sexualité : Hétérosexuelle
Pouvoir : Le feu
Arme : Une épée
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Dim 18 Jan - 21:46

La fatigue lui montait. Ses gestes devenaient lourds, mais Chelsea ne devait pas s’arrêter de combattre. C’était pour sa survie et à la mémoire de Dimitril. Elle ne voulait pas que son sacrifice ait été vain. Penser ainsi lui redonna courage et rigueur. Elle était par contre trop exténuer pour recourir à nouveau de son don étrange, mais n’abandonna pas pour autant. Levant son épée elle embrocha les poissons qui venaient sans cesse.

Puis un puissant bruit se fit entendre près d’elle. C’était la jeune aux yeux flamboyants. Elle venait d’échapper sa massue. Elle était en difficulté. Le banc de poissons était sans pitié. Plusieurs lacérations étaient apparentes sur son corps. Elle s’était recroquevillée protégeant sa tête avec ses mains. Chelsea ne pouvait la laisser se faire manger. Ils n’avaient pas le choix de se soutenir dans ce genre de situation. Elle décapita un dernier poisson avant de courir vers la souffrante.

Chelsea arriva juste à temps pour couper en deux un poisson qui voulait morde les fesses de la demoiselle. Elle virevolta autour de la blesser pour détruire les carnivores qui ne lâchait pas prise pour autant leur victime.

-Ça va? Peux-tu marcher un peu?

La jeune combattante n’attendit pas sa réponse. Elle la souleva par un bras et la força à la suivre vers une zone moins achalandé. Étrangement les poissons abandonnèrent l’idée de les poursuivre. Ils étaient attirés par un nouvel arrivant. Chelsea ne le voyait pas très bien avec touts es poissons qui lui tournait autour. Une personne de plus ne fera pas de tort pour battre l’humanoïde. Cela permettait à la pauvre femme de récupérer de ses blessures. Chelsea se pencha sur sa nouvelle compagne d’aventure et lui donna une trousse de secours.

-Il y a surement quelque chose qui pourra t’aider là-dedans. Profites-en pendant qu’ils ne t’attaquent pas. Je vais les aider.

Sur ce, elle releva une fois de plus son épée et chargea. Elle sentait une nouvelle énergie. Surement l’adrénaline qui lui servait beaucoup depuis son entré. Elle essaya de se frayer un chemin vers l’inconnu qui les aidait.

-Attention mon gars!!!

Avait-elle bien reconnu la voix? Cela ne se pouvait pas. Elle était a des lieux de l’endroit eu elle n’eut pas le choix de l’abandonner. Elle essaya de tout cœur de le rejoindre aussi vite pour être sure qu’elle n’avait pas halluciné. Plus que quelque poissons les sépara. Elle aperçut les cheveux bleus et l’étrange lame qui se servait tout le temps. C’était bien lui!

-Dimitril...

Elle n’eut pas le temps de contester la joie de le revoir vivant. Le cri soudain de la femme-poisson lui fit plaquer ses mains sur ses oreilles lâchant du même coup son arme. Elle ne savait pas se que lui avait fait le blondinet, mais cela a du être atroce. Les bancs de poissons devenaient de plus en plus agressifs à chaque fois que leur maîtresse recevait un coup, mais ce qu’elle remarqua du même coup : les petits piranhas étaient moins résistant. Un des leur en avait profité pour lui morde la cheville. Elle perdit l’équilibre plus par surprise que de mal. Elle lui donna des coups avec son autre jambe pour lui faire perdre prise enfin. Cependant au lieux de revenir à la charge, il tomba au sol, mort. Il y avait donc qu’une façon de retrouver le calme; tuer la reine. Par contre, ses serviteur étaient encore bien nombreux et empêchait maintenant quiconque d’approcher la reine-poisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitril
Le Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 28
Sexualité : hétéro
Pouvoir : 5 sens
Arme : Ninjato
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   Mer 21 Jan - 3:09

Ayant défait sa cape qu'il tenait par les coins à deux mains, il rafla une partie des poissons qui s'élançaient vers lui. Il fut malheureusement surprit par leurs vigueur et perdit un coin et ils s'échappèrent. Il se baissa juste à temps pour évité de se faire arracher une partie du visage par les suivants.

Vint un nouveau cri qui lui fit grincer les dent et se couvrir les oreilles tellement il perçait les tympans. Cependant, les petits prédateurs semblaient s'être regroupés autour de la femme poissons laissant un peu plus de liberté aux victimes de l'attaque et à lui même. Dimitril finit par arriver au prêt de l'homme étendu sur le sol et laissa sa cape juste à coté et commença à le débarrassé de ses assaillants en les saisissant avec ses gants et en les serrant bien dans ses mains. Les organes des carnassier faisaient un jolie "plop" sourd avant que Dimitril les envoient plus loin, raide mort.

Après quelques secondes le jeune homme était libéré de ces petites pestes, quelques un essayèrent de se glissé sous les vêtements de Dimitril ou attaquèrent de front, il subirent le même sort que les précédant, il n'attaquaient plus en nombres suffisant mais restaient toujours plus agressifs.

-Est-ce que sa va?

En voyant les traces sur la gorge de l'individu, il continua avant de lui laissé le temps de répondre.

-Non ne parle pas.

Lui tendant sa cape.

-Reste planquer sous sa en attendant d'avoir suffisamment récupérer ou que sa soit fini...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Une pause au bord -euh, en dessous de la mer...]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 1ers essais de pause longue en bord de mer
» Les Brûlins, forêt de Bord-Louviers
» En forêt de Bord/Louviers
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Labyrinthe : l'ultime défi :: Niveau 1 :: Labyrinthe Bleu :: Salle de l'aquarium géant-
Sauter vers: