¤ Jusqu'où êtes vous prêts à aller pour survivre ? ¤
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début des ennuis.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilium
L'Homme à la Capote
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Sexualité : Hétérosexuel.
Pouvoir : Capable d'émettre n'importe quels types de sons
Arme : Aucune mise a part ses poings !
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Le début des ennuis.   Lun 14 Avr - 17:29

Sous la douce chaleur de la peau de Sylva, il dormait. L'homme n'avait pas prit le temps d'enlever ses vêtements. Il portait même ses rangers noires. Ses ronflements étaient calmes et paraissaient comme des soupirs. La jeune femme dormait aussi, et tout les deux se serraient mutuellement. Cette image aurait put perdurer un moment encore. Mais un facteur inconnu allait changer cela.

Lilium se réveilla, et comme tout les lendemains de cuite, sa langue était pâteuse et un mal de crâne l'assaillait. Il se redressa, observa les alentours d'un œil rapide. La maison de Sylva avait été remplacé par une pièce blanche. Il pinça sa joue et constata qu'il ne rêvait pas. Il crut bon de regarder plus attentivement les alentours. D'autres personnes étaient présente dans cette pièce. Ces inconnus semblaient tous assoupis. Il s'approcha pour constater que parmi ces personnes, l'une d'entre elles lui étaient familière. C'était très vague dans sa tête, de l'alcool, un jeune homme qui passe en seconde année. Oui, c'était Hadrien. Ignorant par quel miracle il avait réussi à se souvenir de ce nom. Lilium plia des genoux, puis tapota les joues de l'inconscient. Cherchant sans aucun doute à trouver une explication à son arrivée ici. Ça ne devait pas être un hasard si le lendemain de sa rencontre avec ce jeune homme, il se retrouvait subitement dans ce lieu louche.

De plus quelque chose le tracassait. Qu'était il arrivé à Sylva ? Il la tenait dans ses bras quand il s'est endormi. Comment aurait il put ne pas se réveiller si on l'avait bougé. Somnifère ? Une multitude de réponse et d'explication était envisageable. Mais pour le moment il devait comprendre sa situation. C'est ainsi que sans s'en rendre compte il avait amplifier le rythme de ses tapotements sur les joues du pauvre Hadrien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien
Étudiant Paumé
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 32
Sexualité : Hétéro pur et dur
Pouvoir : Berserk
Arme : bouclier rond + hache d'incendie
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   Mer 16 Avr - 19:24

Confortablement enrouler dans un vieux drap tâché et sale un jeune homme à lunette dort profondément, il n'est pas le seul dans cette grande pièce blanche sans porte ni fenêtres. En effet dans ce lieu étrange se trouvent deux autres personnes dans le même état que lui, Hadrien se retourne dans son lit de fortune et ce n'est pas la fraîcheur des dalles au sol qui va le réveiller.

Soudain l'un des trois hommes se réveille, son regard passe rapidement sur ses compagnons d'infortune pour finalement s'arrêter sur le jeune étudiant, s'approchant de ce dernier toujours endormi se baisse et le dévisage. L'étudiant binoclard toujours au pays des songes ne semble pas prêt de s'éveiller de sitôt, après tout c'est bien comme ça qu'il se sent le plus à l'aise, en dormant. Toutefois, quelque chose va le sortir de son repos, une sensation sur sa joue droite, comme un tapotement. Tout d'abord, léger ce dernier se fait de plus en plus rythmé et fort au point de trouver le sommeil d'Hadrien.

Grommelant ce dernier ouvre un oeil, puis l'autre la première chose qu'il voit c'est une tête, une tête qui lui dit quelque chose. Le paresseux cherche bien où il a pu voir cette tête familière, mais la gueule de bois n'arrange pas vraiment ses capacités de réflexion. Et puis d'abord pourquoi il a la gueule de bois ? Ah oui c'est vrai, après avoir reçu les résultats de ses partiels il s'est empressé d'aller fêter la bonne nouvelle dans un bar, d'ailleurs ... cet homme qui le toise n'est il pas celui avec qui il a vidé son portefeuille en alcool pendant toute une soirée ?

Rassuré Hadrien marmonne un bref « Salut et bonne nuit » avant de reposer la tête sur le sol, pas très confortable ces dalles de pierre, mais bon c'est toujours mieux que les poubelles quand lesquelles il s'est couché hier soir ... Et soudain la lumière fut dans les ténèbres de l'esprit du jeune homme, cette situation n'est PAS normale. Les yeux grands ouvert le dormeur se réveille et se relève brusquement assenant au passage un bon coup de tête dans le menton de Lilium. Les mains sur le crâne à l'endroit du choc l'étudiant malchanceux pousse un grand et long cri de désespoir.


« Mais qu'est ce qu'il se paaaaaaaaaaasse !!
Qu'est-ce-que je fous iciiiiiiiiiiiiii !!
J'devrais pas etre laaaaaaa !!
Où son mes poubelles ?? »

Apres cette plainte aussi bruyante qu’utile ce dernier fixe à présent l’homme qui se tient a ses coté d’un air interrogatif toujours en se massant le crâne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liliana
Felys or not Felys
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Sexualité : N'y a pas encore réfléchi
Pouvoir : 5 sens aiguisés
Arme : Poignard
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   Lun 12 Mai - 0:47

[Faites comme si Lili venait d’apparaître dans le lit.]

Si son poignard avait rencontré le mollet poilu, s’il avait fait mal, si ses compagnons étaient venus à son secours, Lili l’ignorait. Le minotaure avait brutalement disparu. Les murs vaseux et les escaliers en colimaçons aussi, laissant place à une pièce spacieuse. Une pièce que Liliana reconnaissait très bien… Elle resta cependant assise en tailleur sur son lit, sans rien dire, encore sous le choc.

Que s’était-il passé ? Où étaient les autres ? Miuuù ? Et l’escalier ? Et la bête ? Mais mais… pourquoi se retrouvait-elle encore là ? Dans cet enfer de blancheur… au point de départ…


Noooooooooon !!!

Le cri déchira le silence. Et les pleurs qui suivirent auraient pu déchirer le cœur. Tout ce qui se passait n’avait pas de sens. Aucun ! Rien, absolument rien ne justifiait son passage du drôle de musée, au pont de bois, et encore moins ce dernier, des souterrains poisseux, à cette salle horriblement blanche. Elle n’avait pas perdu connaissance, aucun vide, juste le changement brusque de décor.

Mais… C’était impossible !


Noooohoooon !!!


Cette fois-ci, il avait fini dans les aigus. Un peu comme une enfant capricieuse, qui réclame un petit Poney rose, avec sa brosse à cheveux... Pleurant, criant, Lili battait maintenant des pieds et des poings contre le lit qui restait insensible sous ses coups. Encore aurait-il pu céder, montrer qu’elle maîtrisait au moins quelque chose depuis le début. Qu’elle pouvait être maîtresse de ce qui l’entourait. A commencer par elle ! Comment une petite, qui ne respirait que l’air du sommet des montagnes, qui ne se déplacer que pieds nus, qui ne vivait que dans la nature, pour qui, seul le mot Liberté avait un sens pouvait-elle se retrouver manipulée ainsi ? Qui jouait à la déplacer ? Jusqu’où cela irait-il ? Lili avait beau être gamine et naïve, elle avait compris que quelqu’un s’amusait de ses faits et gestes. Comment et qui, cela la dépassait…

Les larmes continuaient de couler. Incontrôlables, mais libératrices. En tant normal, elle aurait évacué sa colère autrement. Mais on ne peut pas dire que Liliana était dans son état normal. Elle était même proche de sombrer dans la folie. Ce monde bizarre, ces gens bizarres, cette odeur bizarre ! Un mélange de sueur et d’alcool qui envahissait la pièce était insupportable à la finesse olfactive de la petite. Mais son visage était enfoui dans ses bras. Elle ne fit donc pas le rapprochement avec les autres occupants de la pièce.

Eux, par contre, n’avaient pas pu faire autrement que de la remarquer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://koubai.forumactif.com/forum.htm
Lilium
L'Homme à la Capote
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Sexualité : Hétérosexuel.
Pouvoir : Capable d'émettre n'importe quels types de sons
Arme : Aucune mise a part ses poings !
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   Sam 17 Mai - 0:20

La perplexité de l'homme était à son comble. Il imaginait toute sorte de possibilité qui aurait pu le conduire en ce lieu louche. Des milliers étaient envisageables. Mais la première qui lui vint à l'esprit était celle où son ancienne patronne avait encore dit à une de ses clientes qu'il était encore disponible. Elle aurait alors utilisé cet homme portant le nom d'Hadrien pour l'espionner et ainsi, mieux assouvir son désir de revoir Lilium dans le milieu. Hors de question ! Il avait été clair, il ne redeviendrait pas gigolo !

Soudain sa réflexion latente fut interrompue par le geste sec du jeune étudiant assoupi. Le coup fut porté au niveau du menton avec la tête, ce qui eut pour effet de paralyser son système nerveux un court instant. En bref, il était sonné. Les cris le firent bien vite revenir à la réalité. Le premier était d'Hadrien et n'avait pas le moindre sens. Ou plutôt, il n'aidait aucunement l'homme à savoir où il se trouvait et pourquoi. Le second apporta plus de réponse. Oui... ça ressemblait à une femme qui frémissait d'impatience ! (Oui son imagination est relativement tordue u_u) S'agissait-il de la cliente ? Pas le temps de se poser la question. Trois blocs bougèrent et firent sortir trois sacs. Chacun des sacs était marqué par le nom des personnes présentes dans la salle. Lilium se dirigea vers celui qui lui semblait destiné.

Sa main tira la ficelle qui emprisonnait les objets à l'intérieur du sac avant que ses yeux scrutèrent, avec un étonnement non-caché, son contenu.


*Une capote et une veste...*

Donc la supposition était belle et bien fondée. Mais pourquoi une chemise ? Faisait-elle parti des fanatiques du streap-tease ? Avant de pousser un soupir, il prit la veste, l'enfila et ajouta dans l'une des poches de cette dernière, la capote. Finalement, il se tourna en direction du lit d'où avait produit les cris. Même s'il n'aimait pas décevoir les femmes, c'était son devoir que de lui raconter toute la vérité. Il alla à la rencontre de la femme, ne prenant pas attention au passage de ce que pouvait bien faire Hadrien. Ses yeux, lorsqu'ils rencontrèrent la cliente faillirent sortir de leurs orbites. Celle-ci semblait ne pas avoir bougé, probablement encore dégouté de quelque chose.

*A cet âge-là ?! La jeunesse fait de plus en plus peur !* songea l'homme qui se retourna subitement pour cacher sa frustration et serrer violemment son poing.

Le courage d'un homme est entre ses mains et Lilium n'abandonne toujours pas pour faire parvenir à la jeune fille, la stricte vérité. Il se retourne, une nouvelle fois, brusquement. Puis d'une voix sans doute peu clair, parla.


"- Je suis désolé, j'ai arrêté..."Acheva-t-il en se grattant l'arrière de la tête et un air gêné.

Il ne poursuivit pas, attendant de la part de la jeune fille, une quelconque réponse qui puisse faire avancer la situation. Mais tout de même, qui pourrait se douter que les jeunes filles d'aujourd'hui soit si "perverses ?". Etant donné que Hadrien était présent, voulait-elle le faire à plusieurs ? L'essence même de cette question lui paraissait comme désagréable. La patronne pourrait tout de même trier un peu les clients qu'elle lui envoie. La pédophilie était loin d'être son truc après tout, surtout lorsque l'on sait qu'il a arrêté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien
Étudiant Paumé
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 32
Sexualité : Hétéro pur et dur
Pouvoir : Berserk
Arme : bouclier rond + hache d'incendie
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   Lun 9 Juin - 4:01

[Hum hum en retard comme toujours, mais bon c'est posté. >_>]

Hadrien attend stupidement une réponse à ses questions, car oui cette série de cri sont des questions, jusqu'à ce qu'une volée de pleurs et de lamentations viennent frapper ses oreilles. Les cris, sa bosse, mais surtout les conséquences de sa soirée alcoolisée déclenchèrent un violent mal de chez le jeune homme. Mon dieu qui peut oser crier aussi fort !! C'est criminel de faire autant de bruit avant deux heures de l'après-midi !!

« Moins de bruiiiit par pitiiier !! »

La tête entre les mains le jeune homme se relève en chancelant pour trouver la source de ce bruit odieux. Sûrement les voisins pensa t-il avant de se rappeler que cette pièce blanche et suspecte n'est pas son appartement. Mais où se trouve il alors ? Le regard vitreux d'Hadrien se tourne vers son compagnon de beuverie. Tient celui si semble s'être fait mal à la mâchoire !! Sûrement la même personne que celle qui lui a fait cette bosse sur la tête, sûrement le videur du bar qui a eu la main un peu lourde ... Soudain trois sacs sortirent du mur. Et bah quel placard original !! L'homme au visage familier, mais dont le nom échappe toujours à notre ami binoclard sort une veste qu'il enfile et range un minuscule sachet dans sa poche arrière.

*tilt*

Aaaah mais, bien sûr !! Ce lieu bizarre ça doit être l'appartement de ce type, ce ... Lithium !! Quel nom étrange, mais bon pourquoi se trouve il ici ? C'est peut-être chez lui !! Est-ce que finalement après s'être séparé celui-ci avait décidé de l'héberger et l'avait ramené chez lui après l'avoir trouvé affalé dans les poubelles ? Et ce truc qui hurle et gigote c'est quoi alors ? D'un air déterminé le courageux Lithium s'avance vers la demi-portion probablement pour la faire taire et pour pouvoir laisser Hadrien dormir. Finalement son hôte s'excuse au prêt du môme qui doit vouloir manger et qui comme tous les gamins hurle pour réclamer sa pitance. D'un ton gêné le supposé maître des lieux s'excuse, apparemment il a arrêté.

*tilt tilt*

Ce truc qui chiale c'est un môme dont Lithium est sensé s'occuper !! Donc Lithium fait du baby-sitting !! Enfin il faisait d'après son refus. Hadrien aussi a gardé des enfants il y'a quelque année, mais visiblement les parents n'aimaient pas que leurs enfants se goinfre de pizza pendant que lui jouai devant la console. Pourtant, il s'en occupait bien des enfants !! Il leur apprenait à chercher les objets d'on il avait besoin dans ses jeux et quand il voulait prendre leur place il les mettait devant un bon film d'horreur avant de les envoyer au lit quand la voiture des parents faisait
crisser les graviers.

« Moi aussi j'ai arrêté en fait. »

Voilà c'est clair si Lithium pense pouvoir lui refiler la responsabilité du morveux il en est pour ses frais. Cette bonne chose de faite Hadrien se roule à nouveau dans sa couverture crasseuse et se recouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liliana
Felys or not Felys
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Sexualité : N'y a pas encore réfléchi
Pouvoir : 5 sens aiguisés
Arme : Poignard
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   Dim 22 Juin - 21:13

Un frisson dans son dos avait obligé Liliana à relever la tête. Un pressentiment, plus qu’une sensation. Elle n’avait pas eu tord, un type approchait. Elle s’essuya les joues, pour chasser toute trace de larmes. Pas question qu’elle passe pour une faible ! C'était bien inutile de cacher les traces de sa crise... Sa respiration restait saccadée, son nez coulait et il n'avait pu rater la scène... Il ne fit cependant aucune remarque sur cette instant de faiblesse. Les yeux rougis de la petite avaient longuement regardé l’homme qui venait de s’adresser à elle. Il avait arrêté ? Elle fronça les sourcils, étonnée. Il avait arrêté. Mais comment ? Et pourquoi ? Sortir d’ici était le but principal de tous… Alors pourquoi avoir baissé les bras ainsi ? Lili vit un autre homme s’avancer, muette et interdite. Maintenant que le premier avait avoué, voilà qu’il ne se gênait pas d’en faire autant.

La petite renifla une dernière fois bruyamment. Un rien la faisait changer de sujet, la distrayait. Entre autre, c’était la révélation des deux jeunes hommes qui avait captivé son attention. Quelle idée absurde ! Arrêter de chercher la sortie ! Elle était tellement abasourdie qu’elle ne pensa pas à leur faire entendre raison.

Pas un instant il ne lui vint à l’idée de les juger. D’autres les auraient traités de lâches, à tous les coups. Elle, était plutôt curieuse de savoir comment on pouvait en venir à cette conclusion. Pensivement, elle plaqua sa main gauche contre sa bouche afin de sucer le sang qui s’échappait de la blessure infligée par le minotaure. Il ne lui vint pas l’idée d’utiliser la trousse qui pendouillait à sa taille. Elle continuait à lécher sa paume, insensible à la douleur. Elle était bien trop concentrée pour y faire attention !

Ses petits yeux pétillants passaient de l’un à l’autre. Elle était avide de savoir ce qui avait pu les pousser si loin. Mais ni l’un ni l’autre ne semblait décidé à parler. Elle l’aurait fait. Elle ne se serait pas contentée d’une simple phrase et se serait fait une joie de raconter tout ce qui lui était arrivé, en rajoutant à son avantage, mimant les scènes, agrémentant d’imitations de cris et de plaintes feintes. Ben, pourquoi étaient-ils timides comme ça ? Ne voyaient-ils pas que leur explication ne suffisait absolument pas à Liliana ? L’attente s’éternisait… Et Lili finit par souffler d’exaspération.


Ben quoi, ch’est le monsieur poilu qui vous ja fait peur ?
tenta-t-elle sur un air enfantin, toujours la main dans la bouche.

Elle ramena ses jambes aux mille pansements vers elle, posa son menton sur son genou. Elle se balança d’une fesse à l’autre, apparemment impossible pour elle de tenir en place. La patience est une fleur qui ne pousse pas dans tous les jardins…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://koubai.forumactif.com/forum.htm
Père Seuse
Clerc-G
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 32
Sexualité : Êtres Humains !
Pouvoir : Miracles
Arme : Livre de Prière et Lance
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   Mer 25 Juin - 1:54

[ Faites comme si j'apparaissais en pleine conversation ! ]

Bien loin de ce tumulte, un curé bien aspiré-INspiré pardon-dans sa chambre entrait pour enfin se coucher. Mal lui en pris, car c'est dans une pièce bien fermée qu'il devait se réveiller...
Mais pour l'heure, il réfléchissait à sa futur journée qui s'annonçait bien remplie: Après la visite du Père Quastore, qui devait lui présenter le fruit des récoltes de cette année, il devait quitter sa fière région afin d'enquêter dans le nord du Royaume de France auprès d'une jeune vierge qui prétendait entendre la Voix de Dieu. Si tout se passait bien, peut-être pourra-t-il emprunter la sienne (de voie...) ? La main sur sa Bi..ble, elle serait bien obligée de lui révéler ce qu'il lui a été donné d'entendre.

La nuit était légère, le lit douillet, le vin de la soirée lui tapant gaiement les tempes lui recommandant de vite s'endormir avant de devoir se relever boire...de L'Eau...Brrr. Le vin est bien le sang du Christ, pourquoi refuser une telle communion?
Dormir, dormir vite... Pour mieux abuser- Profiter pardon-de la journée de demain... Dormir vite... Tous ces nuages autour de lui... C'était tellement bien...


-Ben quoi, ch’est le monsieur poilu qui vous ja fait peur ?


Quelqu'un venait de crier, le tirant des bras de Morphée et du Royaume de ses Saints. Quelqu'un qui avait dis... « Poil »...Poil...A poil?? Qui? Où? On essayait d'abuser de lui, enfin?
Clignant rapidement des yeux, Seuse releva péniblement la tête afin de faire face à son...Bienfaiteur. Une tâche se révélant beaucoup plus compliquée qu'elle n'y paraissait, tellement son crâne lui semblait lourd et sa vue embrumée. Il était comme entouré de fumée, ses muscles terriblement engourdis.


« Aaaaaaaaaaaaaa ». Un râle aigu pour remettre son organe en place..... Sa voix avait en effet beaucoup de mal à retrouver son ton soprano de bon matin.

Mais...Il n'était pas tout seul? Que faisaient tous ces jeunes ici, avec lui? Venaient-ils recevoir sa bonne... Parole?


« Bonjour mes enfants, soyez.... Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa! »

Un râle aigu pour exprimer sa prise de conscience. Ils ne venaient pas d'ici, c'était certain! De tels accoutrements tout de tissus, étaient-ils des Sarrasins? Des Normands?
Ou pire.
Des Anglais?


« Soyez tout de douceur, car c'est du Très Haut que les injustes recevront leur châtiment! »

Ils ne disaient mot, comprenaient-ils seulement ce qu'il leur déclamait? Etaient-ils comme lui en réalité retenus prisonniers dans cette salle par les Anglais?

« Mais... Mais quelle situation tournan...troublante!- viens-je donc de pénétrer? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilium
L'Homme à la Capote
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Sexualité : Hétérosexuel.
Pouvoir : Capable d'émettre n'importe quels types de sons
Arme : Aucune mise a part ses poings !
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   Jeu 26 Juin - 13:40

Il avait arrêté, pourtant être gigolo payait bien, il avait été réputé, mais son avant dernière petite amie n'était pas très tolérante à ce sujet et considérait les relations physiques impliquant les préliminaires comme une preuve d'amour en soi. Alors, pour la satisfaire et éviter un surplus de jalousie, il avait stoppé son métier. Mais aujourd'hui, qu'est ce qui l'empêchait de reprendre ? Sylva n'était pas comme toutes les autres filles ! Elle accepterait, enfin, il espérait. Hadrien sortit promptement Lilium de ses pensées, en indiquant que lui aussi avait arrêté. Décidément la cliente n'avait pas de chance. Cette dernière répondit aux deux compères par une autre interrogation.

Interrogation prononcé avec difficulté, et pour cause sa main devant sa bouche gênait la bonne entente des mots. Cependant cela restait compréhensible dans l'ensemble. Autant dire que Lilium eut toutes les peines du monde à comprendre le sens de cette phrase. De plus, elle se balançait à présent avec une certaine légèreté. Cette gamine était donc un mystère, tellement qu'il en avait du mal à croire qu'elle voulait vraiment ses services.

Une explosion de nuage puis un râle intervint, rentrant en collision avec la rêverie de l'homme. Ce dernier plissa des yeux pour apercevoir un peu plus loin, ce qui semblait être un prêtre qui les salua pour une nouvelle fois libérer un second râle plus aigu cette fois.


*Un prêtre ?*

Lilium ne comprenait vraiment plus rien. Enfin jusqu'à ce que cet inconnu balance quelques mots. Etre de douceur ? Injuste ? Le prenait-il pour une brute ? Il connaissait son métier et ce n'était pas un religieux qui allait lui apprendre. Après tout, leur vœu de chasteté leur interdisait tout passage à l'acte ! L'ancien gigolo était connu pour être prévenant alors voilà quoi ! Ce prêtre avait donc réussi à irrité le gigolo. Dans tout les cas après avoir froncé les sourcils, il tourne la tête vers la jeune fille.

"- Je peux faire un exception, mais il va falloir y mettre le prix."


Son ton de voix était loin d'être doux, et c'était normal, on venait de douter de ses capacités. C'était la première fois depuis le début de sa carrière. C'est ainsi qu'il ignora le nouvel arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien
Étudiant Paumé
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 32
Sexualité : Hétéro pur et dur
Pouvoir : Berserk
Arme : bouclier rond + hache d'incendie
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   Ven 31 Oct - 20:05

[Bon et bah finalement on continu même sans les admins aller hop. XD
(Non non je suis pas en retard enfin si, mais juste un p'tit peu alors. >>)]

Bon sang qu’il est dur de retrouver le sommeil une fois qu’on l’a perdu. En particulier lorsque deux individus nuisibles prennent un malin plaisir à discuter juste à coté. D’ailleurs en parlant des nuisibles il n’y en aurait pas un de plus que tout a l’heure ? A moins que le cri perçant qui vient de lui vriller les oreilles ne viennent des voisins de Lithium. Avec un grognement mécontent Hadrien relève la tête pour constater que oui il y’a bien un troisième gêneur dans la pièce … Décidément les nuisibles se reproduisent a une vitesse folle.

*Analyse de la situation … 35% progress …64% … 98% … analyse completed !*

Ce type en habit bizarre qui vient d’apparaître est le père du morveux qui hurlait il y’a encore trente secondes ! Tient d’ailleurs par où ce type a bien pu rentrer ? Il a beau chercher du regard Hadrien ne voit aucune trace d’une ouverture quelconque. A mais si, les portes sont certainement dissimulées tout comme l’étaient les placards d’où sont sorti les trois sacs tout à l’heure. Vraiment trop cool cet appart !!

Apres cette découverte enthousiasmée le jeune homme reporte son attention sur le petit groupe de parasites-empecheurs-de-dormir-en-rond. Visiblement le papa en robe ne s’attendait pas à ce que les deux jeunes gens refusent tout deux le travail. Mais au fait c’est quoi cette robe ? C’est possible, même pour un travelo, de manquer de goût à ce point ? A Lithium propose un marché au paternel du morveux, une exception contre une récompense monétaire ? Oh oh pas question de laisser passer ça !!

Apres s’être rapidement mis sur ses deux jambes et avoir accusé pendant quelque seconde ses folies de la soirée précédente, Hadrien fonça directement sur le futur pigeo… client ! Bien décidé à retirer un maximum de cette affaire pour renouveler son matériel informatique … ou à battre en retraite si le gogo se montre trop hargneux.

« Dites moi aussi ça m’intéresse finalement je participe aussi !!
Alors vous êtes prêt à aller jusqu’où pour qu’on s’y mette ?? »


Et c’est le regard luisant d’avidité qu’il fixa le nouvel arrivant en attendant de sa part une offre alléchante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liliana
Felys or not Felys
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Sexualité : N'y a pas encore réfléchi
Pouvoir : 5 sens aiguisés
Arme : Poignard
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   Dim 26 Avr - 12:47

Un tourbillon de poussière et de tissu avait empêché l'homme de s'expliquer... ce qui avait profondément irrité Lili. Il avait poussé des cris de fillette en plus. Pfff, quel pauvre type ! La petite avait montré les dents lorsqu'il avait commencé à parler. Elle s'était empressée de remettre la paume dans sa bouche, non sans lui jeter un regard mauvais. Mais qu'il se taise ! Elle en avait déjà assez d'attendre que l'autre veuille bien lui fournir une explication, alors si en plus le nouvel arrivant lui coupait la parole...

Son interlocuteur semblait tout aussi agacé. Mais contre toute attente, il changea d'avis, entraînant son ami avec lui. Lili était aux anges ! Ainsi elle avait réussi à leur faire entendre raison et à les obliger à ne pas baisser les bras. Elle était si fière ! Maintenant, le Binoclard et Pic Pic l'accompagneraient – elle s'était empressée de nommer ces nouveaux compagnons d'aventure. Le labyrinthe et ses mille mystères n'attendaient qu'eux !


Chuuuuuper !!! Ch'uis trèèèès contente de vous ! Ch'est parti ! Aïeeeuh...

La malheureuse s'était mordu la main dans son euphorie.

Huuum... vous pouvez attendre hein ? Ch'en ai pour pas longtemps...

Soigneusement elle ouvrit sa trousse de secours et sortit une fiole ainsi qu'une bande. Elle avait vu ses instructeurs le faire tellement souvent sur toutes les parties de son petit corps d'aventurière, qu'elle n'eut aucun mal à désinfecter la plaie et bander sa main gauche. Toute fière, elle contempla sa main comme une femme nouvellement fiancée contemplerait une bague scintillante à son annulaire. Lili sauta sur ses jambes avec souplesse. Elle étendit ses bras engourdis en gémissant. S'ensuivirent quelques galipettes pour se remettre en forme. Elle conclut avec une pirouette périlleuse et atterrit souplement, les bras en croix, triomphante. Son regard malin passa sur chaque homme, tour à tour.

Ben alors qu'est-ce que vous attendez ? Prenez vos affaires et on y va !

Son index désignait le coffre au milieu de la salle. Elle ne comprenait pas comment certains avaient pu résister à l'envie de regarder ce qui leur était destiné. En tout cas elle ne tenait plus. Comme pour les encourager, elle s'approcha de la malle et s'assit en tailleur, et entreprit à se balancer à nouveau d'une fesse à l'autre. Elle rayonnait la petite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://koubai.forumactif.com/forum.htm
Père Seuse
Clerc-G
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 32
Sexualité : Êtres Humains !
Pouvoir : Miracles
Arme : Livre de Prière et Lance
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   Sam 23 Mai - 21:17

Sacrés anglais.... Ils se proposaient à lui comme ça, comme à une bonne parole!Non, ils ne pouvaient être ces barbares envahisseurs pénétrants son royaume....
Mais disons qu'en ce moment, résoudre cette affaire n'intéressait guère notre prêtre!

« Aaah mes enfants... L'un dans l'autre, je me tâte! »

Un petit regard vers Hadrien et sa proposition douteuse....


« Et ne demandez pas jusqu'où je peux vous mettre, cela est malpoli mon garçon! »


Mais toute envie bienvenue fut bientôt balayée par la petite fille toute dénu...court vêtue. Apparemment, elle ne voulait pas rester ici bien au chaud, elle. Dommage. Seuse n'était pas peureux, mais ne pas savoir ce qui l'attendait à chaque détour de cette pièce mystérieuse ne lui mettait ni l'eau, ni rien d'autre à la bouche quand on lui parlait de s'en...foncer dans ces obscurités.


« Oh mais quelle bien belle petite coui....rageuse fille nous avons là! »

Oui, la petite blonde haute comme trois pommes avait la chose bien en bouche- HUM bien en main, qu'elle s'était fort amochée d'ailleurs en mordant dedans!

« Mais enfin, ma petite, il ne faut jamais mordre ce qu'on a en bouche! Mais n'ayez crainte, ma Foi saura vous guider vers la guérison!  »


Même pas le temps de voir que la petite s'était guérie toute seule... Seuse avait du travail, et pour une fois un travail de prêtre!Et il fallait s'atteler ardemment à la tâche.

Prions ensemble, mes frères. Le Père Seuse tente un miracle.


« Un deux, un deux, on m'entend? Hmm hmm. Vibre, Ô ma soeur! Ton Aspirant est là, à genoux devant sa Foi! J'en appelle à tes Seins... SAINTS, soigne et guide cette dé-bandade qu'on ne suce comment en sortir... vigoureux et droit! »


Spoiler:
 

« A présent, laissez-moi aussi mettre ma main dans ce petit fourre-tout mystérieux! »


Dernière édition par Père Seuse le Sam 23 Mai - 21:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilium
L'Homme à la Capote
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Sexualité : Hétérosexuel.
Pouvoir : Capable d'émettre n'importe quels types de sons
Arme : Aucune mise a part ses poings !
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   Mar 16 Juin - 13:29

Il semblerait que le groupe se soit finalement mit d'accord sur les procédures des futures évènements. Il était à présent temps pour l'homme de passer à l'action. Alors qu'il s'approchait, ses jambes tremblèrent étrangement. Il stressait ? Après avoir fait ceci des milliers de fois voici qu'il flanchait. Il observa l'enfant, puis le prêtre, intrigué par ce dernier qui récitait une phrase à l'égard de la maladroite. Le sens de cette formule échappait à Lilium. Il s'en désintéressa donc pour se concentrer sur son travail. Il prit le préservatif qu'il avait préalablement rangé dans la veste. L'effet de ceci se vit instantanément sur le bonnet de la jeune fille qui prit facilement un tour. Ça par exemple, c'était bien la première fois qu'il voyait cela.

"- J'ai quelques truc à faire, commencez sans moi s'il vous plaît."

Décidément il ne pouvait pas s'y faire. Il n'était plus tout à fait sûr de sa situation depuis l'apparition subite du prêtre. De plus, ne serait-il pas considéré comme un pédophile s'il le faisait avec une enfant si jeune ? Non, sérieusement il ne pouvait pas s'y risquer. Il préféra donc chercher un moyen de sortir de ce lieu. Chose qu'il eut bien du mal à commencer vu que tout le monde semblait attendre quelque chose de chacun. N'y avait-il personne pour faire avancer les évènements ? Il se démarqua du groupe pour aller tâter les murs blancs, puis tourna la tête pour contempler les coins et recoins du mur qu'il examinait. Finalement, il haussa les épaules avant de se tourner vers la fillette.

"-Est ce que je pourrais savoir où je suis ?"

N'était-ce pas là une question qu'il aurait du poser depuis le début ? Quoique peut-être l'avait-il fait ? Qu'importe son mal de crâne dût à sa cuite lui faisait perdre sa mémoire. Suite à sa question, il resta inerte, continuant d'observer les alentours, intrigué par ce lieu étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Père Seuse
Clerc-G
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 32
Sexualité : Êtres Humains !
Pouvoir : Miracles
Arme : Livre de Prière et Lance
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   Ven 28 Mai - 17:24

[Toujours làààààààà! On reprend les coupaings? On peut créer nos PNJ nous-même^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien
Étudiant Paumé
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 32
Sexualité : Hétéro pur et dur
Pouvoir : Berserk
Arme : bouclier rond + hache d'incendie
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   Mar 13 Juil - 1:45

[Bon bon t'inquiète je vais poster, laisse moi juste ... du temps. =D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début des ennuis.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début des ennuis.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toujours des ennuis
» Shutter Island
» [Gibbs] bergepanzer IV, FINI, terminé, youhou!
» [Poème] - L'ennui en cours - G
» Pour ou Contre le Télépéage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Labyrinthe : l'ultime défi :: Niveau 1 :: Salle d'accueil-
Sauter vers: