Labyrinthe : l'ultime défi

¤ Jusqu'où êtes vous prêts à aller pour survivre ? ¤
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Voici qui est... différent?

Aller en bas 
AuteurMessage
Aishiteru
Fils de Démon
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 24
Sexualité : Homosexuel
Pouvoir : Demon
Arme : Arc et poignard
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Voici qui est... différent?   Ven 18 Avr - 15:16

  • If you can't convince them... confuse them!

C'est une goutte froide sur le nez qui réveilla le jeune homme. Il ne gouttait pas dans sa chambre. C'était un endroit convenablement sec. Et puis, pour autant qu'il se souvienne, il avait un lit et un sol de bois, pas de pierre. Il n'ouvrit pas les yeux de suite, cherchant à ramasser ses souvenirs pour comprendre avant de voir. Ça lui semblait plus prudent.
Son père. Son
anniversaire. Ah oui. Le château était bien évidemment en ruines. Donc il dormait par terre. Logique. Une vague de rage lui passa dessus, mais il supprima le sentiment pour laisser place au vide qui s'était maintenant bien ancré dans son cœur.
Une autre chose le dérangeait: comment se faisait il qu'il s'était pris de l'eau alors qu'il n'avait plus plu depuis l'incendie? Comme pour soutenir sa question, une deuxième goutte vint s'écraser sous son œil gauche, sur la cicatrice.
Le garçon ouvrit le yeux, pour fixer un gouffre. Et il était au fond. Joie. Comment s'était il retrouvé au fond d'un gouffre? Ah non, c'était une pièce finalement. Une pièce avec un plafond très haut. Incroyablement haut. Vaguement surpris, il s'assit en tailleur, laissant ses yeux ébène faire le tour du propriétaire. Vaguement humide, tiède, et à première vue, sans issue. D'une façon, il se demandait si ce n'était pas un cauchemar idiot. Mais son caractère fataliste écarta rapidement cette théorie.
Au bout d'un moment, le brun s'aperçut qu'il n'était pas seul. Comment ce détail pourtant évident avait pu lui échapper avant, mystère. A quelques mètres de lui se trouvaient deux jeunes filles qu'il n'avait jamais vu. D'autre part, il n'avait jamais fait attention à la gente féminine, mais tout de même.
Il resta un moment comme ça, assis, n'ayant pas d'autre solution que d'attendre sagement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merle & Camille
~¤Pas douées en force¤~


Nombre de messages : 41
Sexualité : Hétérosexuelles
Pouvoir : Intuition, 5 sens.
Arme : Une épée rouillée, un fléau à grain.
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   Ven 18 Avr - 19:19

Camille ouvrit les yeux. Où était-elle ? Il faisait si sombre, si noir. La chute l'avait peut-être tuée. Ah, elle savait ce qu'elle en dirait à Elizabeth ! Tient ? Elle était à côté d'elle. Dans ce cas, était-elle vraiment morte ? Elle regarda frénétiquement autour d'elle. Pas la moindre touffe d'herbe. Mais, oh! des murs. Quelqu'un les avait trouvé et ramené ici ? C'était vraiment sympathique. Mais il faisait vraiment sombre. Elles devaient être dans une sorte de cave. L'albinos se leva et examina les lieux. Aucune des demeures qu'elle connaissait n'avait cette apparence. Elle tapa du pied. Mais zut ! Elles étaient où, à la fin ? Pas d'escaliers, pas de fenêtres... Juste le noir.

Elizabeth se tourna sur le côté. Elle était bien mieux allongée. D'ailleurs, elle avait très mal à la tête. Impossible de rester endormie plus longtemps. Mais quelque chose n'allait pas. Ce n'était pas sa chambre. Elle avait une chambre suffisamment petite pour qu'elle puisse distinguer chaque objets autour d'elle. Là elle était dans une grande pièce en pierre. Sans plafond, ou alors très haut. Elle était enfermée ? Elle chercha à tâtons un quelconque interrupteur. Il n'y en avait pas. Par contre, elle trouva ses lunettes. Visiblement, il manquait encore un verre, comme à l'atterrissage. L'atterrissage ? Oui... Elle s'en souvenait... Elle avait trouvé une merveilleuse antiquité au fond d'un ruisseau... Là voilà. Une belle épée, pour sûr. Un peu lourde et rouillée, mais dans un état magnifique. La lame semblait émoussée, mais ça pouvait s'arranger facilement. Elle la frotta contre le mur.

-MERLE !
L'intéressée se retourna, sachant à qui appartenait cette voix si douce dès le réveil. Elle ne fût pas surprise de voir qu'il s'agissait de Camille. Sa chère sœur. Mais, au moins, elle se souvint qu'elle n'était pas là de son plein grès. Mais "là", c'était où ?
-VAS-TU M'EXPLIQUER CE QU'ON FAIT ICI ?
Ah... Elle avait un de ces mal de tête...
-Tais-toi un peut, on est pas seules.
Camille se retourna. Il y avait un autre lit. Occupé, en plus. Elle lança un regard noir à son occupant, comme s'il y était pour quelque chose dans toute cette histoire, mais Elizabeth voyait bien qu'il n'avait pas cet air de ceux qui savent où ils sont. Elle s'appuya contre le mur. Camille allait faire le travail à sa place, c'est certain. La cadette s'avança légèrement.
-Vous êtes qui, vous ?
Elle ne semblait vraiment pas de bonne humeur. Bon, Elizabeth savait qu'elle n'y était pas pour rien. Mais pourquoi s'énerver comme ça ? Ce n'est pas comme si elles étaient coincées ici.
Elle voyait une porte. Et les portes, ça s'ouvre.
Elles sortiraient et elles seraient dehors. Elizabeth fronça les sourcils. Comment une habitation pouvait avoir un plafond si haut ?

Même si Camille semblait enragée, elle avait peur. Vraiment peur. Elle n'avait aucune idée de l'endroit où ils étaient.

-Où on est ?
Elle tomba assise. Désespérée.
-S'il vous plaît...

Elle avait l'air si perdue qu'Elizabeth commença à douter. Ce n'était pas normal. Oh, non. Mais elle vit un petit objet scintiller prêt de la porte. Son verre ! Elle se leva pour le ramasser. Et le remit en place. Elle avait un mauvais pressentiment. D'où venait-il ? Quelque chose allait se passer, elle en était certaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aishiteru
Fils de Démon
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 24
Sexualité : Homosexuel
Pouvoir : Demon
Arme : Arc et poignard
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   Ven 18 Avr - 19:56

  • Confiance est synonyme de déception.

Aishiteru observa les deux jeunes filles d'un air intéressé. Elles semblaient se connaître, et, à en juger par leurs réactions au réveil et le court argument qu'elle avaient eues, elles n'avaient pas non plus la moindre idée de ou elles avaient bien atterrir. Ça ne l'avançait pas trop. Pas qu'il soit particulièrement intéressé par ce qui se passait autours de lui, mais bon.
La plus jeune lui avait posé une question, puis une autre. Bien que la deuxième question semblait plus être posée à l'autre fille, celle qui s'était fait appeler Merle. Mauvaise idée, ne jamais poser trop de questions d'un coup. Les réponses finissent dure à comprendre.


-Aishiteru, archer. Dans une salle humide.

Voilà. Posez lui plusieurs questions, il alignera les réponses. Quelqu'un avait déjà du lui dire un jour ou l'autre que c'était une manie très désagréable et un rien énervante, il n'avait jamais fait le moindre effort pour s'en débarrasser. Le jeune homme leva son épaule, soulagé d'y sentir le poids rassurant de son carquois remplis de flèches. Et le bois dur de son arc était lui aussi pressé contre son dos. Bien. Au moins ça.
Le garçon soupçonnait vaguement son père d'être l'auteur de cette machinerie, ce qui ne lui donnait aucune confiance en rien, ni les gens ni les lieux.
Quelque part dans l'arrière de sa tête, une petite voix aigu lui fit remarquer qu'il n'avait pas demandé aux demoiselles qui elles étaient. Il répondit mentalement que ça ne l'intéressait pas, pour se faire engueuler pour son attitude jem'enfoutiste. Histoire de faire taire ses arrières pensés (qui ressemblaient de façon suspecte à la bonne qui avait été mise en charge de son éducation), il eut quand même la présence d'esprit de céder:


-Et vous êtes..?

Il n'avait pas l'air particulièrement intéressé, quoiqu'il soit éventuellement possible d'en apprendre un peu plus sur leur position et situation. Bien qu'il en doutait fortement, à en juger par le regard peu rassuré de la plus jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merle & Camille
~¤Pas douées en force¤~


Nombre de messages : 41
Sexualité : Hétérosexuelles
Pouvoir : Intuition, 5 sens.
Arme : Une épée rouillée, un fléau à grain.
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   Mar 22 Avr - 15:14

Le jeune homme répondit simplement :
-Aishiteru, archer. Dans une salle humide.
Elizabeth, sachant Camille de trop mauvaise humeur pour essayer de comprendre le moindre mot de ce qu'avait dit Aishiteru et elle préféra traduire pour sa cadette ;
-Il s'appelle Aishiteru, il est archer et nous sommes dans une salle humide, mais ça, je ne pense pas que tu l'ait remarqué, avait-elle ajouté ironiquement.
Pour toute réponse, Camille grogna quelque chose d'inintelligible qu'Elizabeth traduit de nouveau à voix haute :

-Ce qui signifie, je pense, "enchantée".
Camille se renfrogna un peu plus. Elle n'aimait pas que sa sœur la face passer ainsi pour une imbécile. Au final, toutes deux avait l'air stupide, d'une certaine manière.

Aishiteru demanda à son tour l'identité des deux sœurs au bout d'un moment qui énerva un peu plus Camille.

-Et vous êtes..?
Cette fois, ce fut Camille qui répondit ;
-Elle c'est Merle, moi c'est Camille, deux sœurs...
-Mais je m'appelle Elizabeth pour les gens qu'on connait mal, ajouta la brune.
Redressant ses lunettes sur son nez, elle remarqua que quelque chose était particulièrement étrange. Les archers n'étaient pas spécialement présents, à cette époque, pour ne pas dire inexistants. Alors, pendant que sa sœur commençait à scruter les murs pour trouver elle-ne-savait-trop-quoi, elle dit, l'air un peu ailleurs ;

-Nous ne sommes visiblement pas du même millénaire, monsieur.
Elle aimait bien insister sur ce qu'elle appelait "l'étiquette", de temps en temps. Elle l'appelait ainsi parce qu'elle trouvait ce comportement ridicule, surtout se voir obligée d'appeler monsieur des gens qui, parlons franchement, n'étaient pas bien plus âgés qu'elle.

Camille, elle, resta figée pendant un moment en entendant le propos de sa sœur. Mais qu'est-ce qu'elle racontait, encore ? Un autre de ses délires totalement dépourvu d'humour. Aucun intérêt.
Mais quelque chose dans le ton de sa sœur lui faisait pourtant douter. Elle se retourna pour scruter la tenue du jeune homme. Même si excentrique, elle n'avait rien de spécial. Elizabeth aussi, était excentrique, mais elle était du même millénaire qu'elle.
Donc, elle n'y prêta pas d'avantage d'attention et continua à chercher une quelconque faille intéressante dans ce mur, qu'elle trouvait d'ailleurs bien sale. Qui donc pouvait habiter cet endroit ? Il semblait abandonné.

Elizabeth songeait la même chose, mais en plus troublante. Elle n'entendait pas le roucoulement de la rivière, au-dehors. Ils avaient dû être traînés bien loin de leur domicile. Dans l'espace comme dans le temps, si ce qu'elle pensait était vrai, si Aishiteru appartenait... au passé.
Même si cette expérience était troublante, Elizabeth avait un soudain intérêt... pour l'Histoire. La dernière personne originaire du Moyen-Age, peut-être, se trouvait devant elle. Intéressant. Un reportage qui aurait un intérêt bien plus exorbitant que si le reportage d'un héro de guerre était retrouvé. Elle scruta encore un instant le visage d'Aishiteru jusqu'à la limite de l'impolitesse et s'intéressa d'avantage à sa sœur qui s'était approchée d'un mur qui lui donnait une impression étrange.

-Recule-toi un peu...
Camille se tourna vers elle, l'air scandalisé.
-Je ne t'obéis pas, à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aishiteru
Fils de Démon
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 24
Sexualité : Homosexuel
Pouvoir : Demon
Arme : Arc et poignard
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   Mer 23 Avr - 7:15

  • Follow the flow...

Aishiteru soutint le regard de la jeune fille, pas irrité par son comportement. À ses yeux, cette histoire, c'était juste bon à se récupérer plus d'ennuis qu'il n'en avait déjà. Il se frotta distraitement le bras gauche, pliant son pouce brûlé. Il n'avait pas grand chose à perdre de toute façon.
La remarque de Mer- Elizabeth le fit quand même réfléchir. C'est vrai qu'elles semblaient un peu étrange, assez différentes des filles qu'il connaissaient. Remarquez, c'était plutôt un point positif. Mais de la à être carrément d'époques différentes? Et puis au fond, ça ne l'avancerait pas de savoir ça, alors...
Le jeune homme scruta à nouveau les murs de la pièce, cherchant une sortie éventuelle. Les deux sœurs étaient reparties dans une dispute, visiblement la plus jeune était d'humeur massacrante. Ce qui se comprend. Après s'être réveillée dans une pièce visiblement sans issues, se retrouver coincé avec un parfait inconnu qu'elles tenaient probablement pour responsable de leurs malheurs, du moins en partie, être parfaitement serein serait un exploit.
L'archer se leva, avec en tête l'idée de faire le tour de la pièce à la recherche d'issues éventuelles. Il stoppa net quand une voix lugubre et visiblement très amusée résonna dans la pièce:

-J’ai choisi des personnes au hasard. Vous êtes différents les uns des autres. Vous devrez réussir à traverser ce labyrinthe en affrontant les nombreux dangers qui s’y trouvent. Votre objectif est simple. Vous devez en sortir, vivant ! Bonne chance à vous chers joueurs. Vous en aurez sûrement besoin.

La voix s'étrangla dans un rire glacial qui rappelait curieusement au jeune homme celui de son père, bien que différent quand même.
Il pencha la tête sur le côté, irrité par ce détail, avant d'être distrait par un bruit vaguement grinçant. À l'endroit où se tenaient les deux sœurs, une porte était apparue. Il resta quelques secondes à fixer la porte, vaguement étonné mais d'une façon il s'était attendu à ce genre de chose.
Aishiteru se leva enfin, quittant sa position en tailleur pour se diriger vers la porte, mais son pied cogna un objet carré à ses pieds.
Un coffre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrael
Démon au visage d'Ange
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 30
Pouvoir : Transformation en démon
Arme : Son corps est une arme à lui seul...
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   Mer 23 Avr - 14:25

[hrp : bon ben x) *s'incruste* si jamais vous voulez pas de moi, je supprimerai mon post^^ mais comme on m'a proposé bah voila^^]


Des sons, des voix lui parviennent, mais il n’arrive pas à les distinguer clairement. Son esprit est encore endormi. La dernière crise qu’il a faite était d’une extrême violence. Il se souvient avec précision de toutes les personnes qu’il a tué, et voit leurs visages suppliants. Pas seulement des soldats, pas seulement des scientifiques. Mais aussi des civils, hommes, femmes, enfants, vieillards. Tous ceux qui se trouvaient sur son passage. Chaque visage lui revient en mémoire et le met encore plus mal à l’aise. Il a du mal à respirer, il bouge dans tous les sens. Il rêve, ou plutôt il est en plein cauchemar. Un cauchemar qui ne finira jamais, sauf peut être le jour de sa mort. Mais il ne veut pas mourir, non, il veut vivre. Vivre comme tous les autres. Vivre normalement. Et alors que la tête d’un monstre jaillit dans son esprit et se précipite sur lui, il se réveille en sursaut et en criant. Son cœur bat la chamade. Il prend sa tête dans ses mains et essaye de se calmer. Il le poursuivra donc sans arrêt ?

Après avoir calmé les battements de son cœur et reprit une respiration normale, il relève la tête et voit qu’il n’est pas seul, il se met à paniquer. Mais qui sont ces gens ? Que font-ils dans sa cage ? Il ne les connaît pas. Il ne les a jamais vu. Puis, en regardant autour de lui, il se rend compte qu’il n’est pas dans sa cellule électrifiée. Autour de lui, seuls des murs les entours, et qu’il se trouve sur un lit en bois, sans drap sans rien, à part ses vêtements. De toute façon, il a l’habitude de dormir sur des surfaces dures. Comme si ses tortionnaires se préoccupaient de son confort.

Peut être ses gens là étaient encore des cobayes ? Peut être était-ce une nouvelle expérience créée par les scientifiques ? Mais pourquoi les enfermer dans une pièce comme celle-ci ? Pourquoi pas dans sa prison électrique comme d’ordinaire ? Cherchent-ils à le rendre fou définitivement ? Où alors veulent-ils le tuer après la catastrophe de la nuit précédente et ces gens sont ceux qui doivent le tuer ? Non ce n’est pas possible. Il prend à nouveau sa tête dans ses mains, il commence à paniquer, ce n’est pas bon ! Il doit se calmer !


**Calme toi bon sang !! Tu ne dois pas perdre le contrôle !!**

S’il perd le contrôle, s’en est fini pour les deux jeunes femmes et le jeune homme présents avec lui. Il ne veut pas les tuer, se sont très probablement des civils, ils n’ont rien à voir avec les scientifiques et les militaires car ils semblent ne pas le connaître. Il met plusieurs minutes pour se calmer, puis pour la première fois prend la parole.

« Qui… qui êtes… vous ? »

Sa voix tremble et il a du mal à parler. Sur son visage on peut y lire de la peur, de la crainte. Mais de quoi peut-il bien avoir peur ?

_________________
~ Vampire dans l'âme et Pyromane dans une vie antérieure ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merle & Camille
~¤Pas douées en force¤~


Nombre de messages : 41
Sexualité : Hétérosexuelles
Pouvoir : Intuition, 5 sens.
Arme : Une épée rouillée, un fléau à grain.
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   Mer 23 Avr - 18:21

(pour moi, c'est ok)

Lorsque la voix se fit entendre, Camille étouffa un petit cri mais Elizabeth n'eût qu'un frisson.
-J’ai choisi des personnes au hasard. Vous êtes différents les uns des autres. Vous devrez réussir à traverser ce labyrinthe en affrontant les nombreux dangers qui s’y trouvent. Votre objectif est simple. Vous devez en sortir, vivant ! Bonne chance à vous chers joueurs. Vous en aurez sûrement besoin.
Camille semblait au bord de l'évanouissement, bien plus spectrale qu'une albinos aurait pu l'être alors quand une porte apparut à côté d'elle, la cadette eût un tel sursaut qu'elle trébucha et se retrouva étalée par terre.
Elizabeth regarda la porte et fixa sa sœur avec un air victorieux.

-Je t'avais prévenue, puis, haussant les épaules, elle ajouta ; au moins, la prochaine fois tu m'écouteras.
Un bruit sourd se fit entendre et Elizabeth dit, sans le regarder :
-Ça va, Aishiteru ?
Camille se retourna. Ah, oui, c'était bien ce type étrange qui était sensé venir d'une autre époque d'après sa sœur. Un délire. Mais en regardant tour à tour la porte et le coffre, elle dût admettre qu'ils nageaient déjà en plein délire et que ce qu'Elizabeth était peut-être la chose la plus sensée de ce qui s'était produit jusqu'à présent.

Elizabeth se tourna alors vers un autre coin de la pièce. Elle avait entendu un léger mouvement. Non, maintenant, elle venait de l'entendre. Camille tourna brusquement la tête dans cette direction, les pupilles dilatées par la peur et l'obscurité.
Quelqu'un s'était levé. Elizabeth, intriguée, s'approcha légèrement. C'était un autre jeune homme. Il avait du être réveillé par le joyeux remue-ménage qui s'était fait entendre après la Voix. Il semblait perdu. Il mit son visage dans ses mains et resta ainsi pendant quelques instants avant de lever la tête vers les autres qui étaient dans la pièce.
Il allait prendre la parole.
Il demanda alors, l'air effrayé et bégayant :

-Qui… qui êtes… vous ?
Avant qu'il n'eût fini, Elizabeth lui montra l'autre jeune homme en disant :
-Aishiteru.
Elle montra sa sœur.
-Camille.
Puis se montra elle-même en finissant ;
-Et Elizabeth.
Elle se redressa avant d'ajouter :
-D'après la Voix que tu as du louper, quand on aura franchi cette porte, on se retrouvera dans un Labyrinthe dont on devra trouver la sortie et visiblement, je ne pense pas que ce sera une promenade de santé.
Camille se précipita vers le coffre comme pour l'ouvrir mais elle s'arrêta net. Avec un petit air innocent, elle se tourna vers sa sœur en lui demandant d'une voix blanche :
-Meeeeerle ? Voudrais-tu me l'ouvrir, s'il-te-plaît ?
Elle avait peur qu'il ne s'y cache quelque chose de dangereux et elle préférait que sa sœur vérifie la première. Elle ne pensait pas qu'il y ait quelque chose de mortel, mais il valait mieux qu'Elizabeth le vérifie.

Cette dernière s'approcha et s'agenouilla devant le coffre qu'elle ouvrit sans mal. Il n'y avait rien d'inquiétant à l'intérieur. Juste... des sacs à dos. Oh ! Et comme par hasard, quatre. Un pour chacun.
Elle en sorti deux dont un qu'elle lança à sa sœur. Dès qu'elle l'ouvrit, elle vit que leur excursion ne serait pas très joyeuse. Assez de nourriture pour... trois jours, calcula-t-elle. Et une gourde comme il n'y en avait plus. Elle semblait remplie.

-Merle ?
Camille avait ouvert son sac et regardait son contenu avec une grimace.
-J'aime pas la nourriture sèche.
Et visiblement, c'était tout ce qu'il y avait. Comme si celui qui avait chargé leurs sacs avait veillé à ce que les aliments ne pourrissent pas.
-Tu n'auras qu'à l'arroser, si ça te fait plaisir.
Elizabeth avait fermé son sac et s'était tournée vers les deux autres.
Au moins, ils n'avaient pas la tête de gens qui se plaignent. Tant mieux, Camille le ferait pour tout le monde. Elle ramassa l'épée qu'elle espérait affuter quand elle le pourrait et lança le fléau à grain de sa poche à la cadette.

-Et je fais quoi avec ça ?
-Une arme, dit sombrement Elizabeth.
Elle ajouta, pour s'expliquer :

-Tout le monde a gardé la sienne. Ça doit être pour une pour une bonne raison pour que le propriétaire des lieux nous les aies laissées.
Camille devint blême mais ne dit rien. Elle rangea le fléau dans une poche de sa robe comme pour le tenir prêt à un éventuel combat, tout en le sachant presque inutile si c'était le cas.
-On tâchera de trouver mieux, ne t'en fait pas.
Elizabeth avait posé une main sur son épaule d'un geste qui se voulait rassurant. Le fait que Camille ne s'en dégage pas était une preuve de son malaise. Elles mirent leur sac à leur dos, Camille avec une grimace, Elizabeth avec le teint étrangement pâle pour sa peau d'ordinaire légèrement brune.
Elle s'avança vers la porte avant de se tourner vers les autres. Ce qu'elle allait dire pouvait sembler peut approprié à la situation, mais elle se força à le dire.

-Je pense que nous sommes tous au courant mais il va falloir se tenir prêt. Toujours être sur ses gardes, même si ça peut sembler stupide. Certains penserons peut-être qu'il s'agit d'un canular, mais il vaut mieux s'attendre au pire. Si quelqu'un à une proposition, une question ou quoi-que-ce-soit d'autre à dire, c'est maintenant.
Elle avait parlé d'une façon que Camille trouvait étrangement solennelle pour son aînée. Elle leva la main avant de dire :
-Moi j'ai une question.
Elle se tourna vers celui qui avait été le dernier à se réveiller et dit assez brusquement :
-C'est qui, lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aishiteru
Fils de Démon
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 24
Sexualité : Homosexuel
Pouvoir : Demon
Arme : Arc et poignard
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   Mer 23 Avr - 21:06

  • Demon links

Aishiteru se retourna pour fixer le jeune homme assis dans le coin. Curieusement, il avait l'impression qu'ils avaient quelque chose en commun, bien qu'il ne put pas mettre le doigt dessus. Il laissa glisser, ce ne lui semblait pas être un détail important. Du moins, pas maintenant. Il se leva complètement maintenant, contournant le coffre pour attraper les deux sacs à dos, en tendant un à l'inconnu et enfilant l'autre sur ses épaules, laissant échapper un sifflement fâché quand la lanière du sac brossa son bras brûlé. Ouch. Il essaya vaguement de se montrer social vis à vis des trois membres de ce qu'il soupçonnait allait être une future équipe. Parce que même lui savait qu'on était plus fort à plusieurs.
C'est avec cette idée en tête, et toujours l'impression étrange d'avoir une ressemblance avec le nouveau venu, il suivit les deux sœurs vers la porte, pointant le bout de son nez à l'extérieur... Pour le retirer immédiatement. Glagla! La différence de température entre les deux endroits était frappante. La salle dans laquelle ils s'étaient réveillés était tiède et vaguement humide, mais à une température agréable. De l'autre côté, il faisait froid.
Il n'avait jamais subi de tels écarts de température. Certes, de la cave aux salles chaudes du château il y avait bien une différence importante, mais aussi extrême? Remarquez, il ne s'étonnait de rien. Comme ça au moins, il ne serait pas déçu.
Du coin de l'oreille, il entendit la plus jeune des deux filles - Camille? - poser une question, enregistrant l'information. Ah c'est vrai, il n'avait encore aucune idée de qui pouvait bien être le jeune homme visiblement pas rassuré qui était apparu assez soudainement dans la chambre.
Aishiteru se retourna, attendant une réponse avec une touche d'intérèt qu'il ne laissait pas paraître. La plupart du temps, les émotions se dessinant sur le visage du garçon étaient fausses. Il se protégeait du mieux qu'il pouvait de toute attaque non pas physique mais psychologique venant de l'extérieur. Il considérait qu'il en avait déjà assez souffert comme ça, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrael
Démon au visage d'Ange
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 30
Pouvoir : Transformation en démon
Arme : Son corps est une arme à lui seul...
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   Mer 23 Avr - 21:47

Il regarda tour à tour les trois autres au fur et à mesure que la jeune femme les présentait, et l’écouta parler. Un labyrinthe ? Qu’était-ce donc encore que cette folie de ses créateurs ? Une nouvelle expérience pour savoir s’il était prêt à retrouver son chemin et survivre dans n’importe quelles circonstances ? Mais pouvait-il faire confiance à ses nouveaux compagnons de cellule ? Peut être eux aussi avaient-ils été créés dans un laboratoire ? Il n’en savait rien, et il le découvrirait probablement par la suite. En attendant, il fut surpris de voir le jeune homme –prénommé Aishiteru- s’approcher de lui un sac à la main. Il hésita à le prendre quand ce dernier le lui tendit. Il avança prudemment le bras et le prit précautionneusement comme s’il pouvait contenir une bombe. L’ouvrant, il observa son contenu. Peu de nourriture, peu d’eau. Il remarqua aussi une seringue dans un sachet avec 10 ampoules, et une petite boite qu’il ouvrit qui contenait 20 ampoules supplémentaires. Il reconnu tout de suite de quoi il s’agissait. Il était heureux d’en avoir en sa possession. Cela lui permettrait d’éviter de nouvelles crises. Mais cela voulait donc dire que c’était ses créateurs qui l’avaient mis la. Eux seuls avaient accès à cette sorte de drogue. Il rangea le tout correctement.

Il reporta son attention sur les autres personnes autour de lui et écouta leur conversation. Les deux filles semblaient se connaître et être proches l’une de l’autre. Lorsque la plus âgé évoqua le fait d’avoir besoin d’une arme, il frissonna. Lui n’en avait pas, et n’en avait pas besoin du tout. Bien qu’il aurait préféré en avoir une pour éviter de se servir de l’ ‘‘autre’’. Il se leva avec prudence, surveillant les trois du coin de l’œil. Il ne savait toujours pas de quoi ils étaient capable, il valait donc mieux être méfiant.

Etonnamment, il ne ressentit aucune douleur, ni dans les jambes, ni dans les bras, et encore moins à la tête. Pourtant, après chaque crise, il souffrait atrocement. Et après une comme celle-ci, il aurait dû avoir du mal à se tenir debout et à marcher. Il observa l’unique porte que comportait la pièce, et vit un long couloir blanc, il recula effrayait. Les battements de son cœur accélérèrent, et il eut du mal à respirer. Un vent glacial s’engouffra dans la pièce et le fit frissonner non pas de froid, mais de terreur.

Lorsque la plus jeune des deux filles demanda assez brusquement qui il était, il en oublia quelque instants la terreur que lui inspirait cet immense couloir. Il lui fallut plus d’une minute avant de pouvoir prendre la parole, et ce fut une fois de plus en bégayant.


« Je… je suis… le n°666… Ou Tyrael… comme vous préférez… Je ne suis rien d’autre que… qu’une expérience… »

N°666. Voilà comment il était le plus souvent appelé. Il était prénommé ainsi pour la simple raison qu’il était la 666ème expérience, et la seule qui fut un succès. Les scientifiques avaient tenté de nombreuses mutations génétiques sur 665 fœtus mais seul le n°666 était resté en vie. Quand à Tyrael, ce n’était pas non plus son véritable nom, mais plutôt celui du projet qui avait entraîné sa création.

_________________
~ Vampire dans l'âme et Pyromane dans une vie antérieure ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merle & Camille
~¤Pas douées en force¤~


Nombre de messages : 41
Sexualité : Hétérosexuelles
Pouvoir : Intuition, 5 sens.
Arme : Une épée rouillée, un fléau à grain.
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   Jeu 24 Avr - 14:41

Les garçons avaient mis leur nez dehors pour rentrer presque aussitôt. La cause n'était pas compliquée à trouver ; Elizabeth voyait son souffle s'envoler en petits nuages blancs comme la craie entre les murs du labyrinthe, tout aussi blancs.
Entre l'obscurité ténébreuse de leur espèce de cave et la lumière intense qui se reflétait sur chaque mur, l'aînée trouvait la visibilité très réduite. Au moins ne portait-elle pas des verres convergents sur ses lunettes, elle verrait donc un peu mieux que les autres.
L'inconnu se présenta avec cette même voix tremblante et effrayée ;

-Je… je suis… le n°666… Ou Tyrael… comme vous préférez… Je ne suis rien d’autre que… qu’une expérience…
Là, Elizabeth se retourna vivement. Ah ! Quelqu'un de leur époque. Ou peut-être plus avancée. Les laboratoires avaient laissé échapper e fait qu'il expérimentait quelque chose, mais les civils n'en n'avaient pas appris d'avantage. Secret d'état. Mais elle pensait que c'était pour recréer des espèces disparues, pas des expériences sur des êtres humains.
Camille laissa échapper un sifflement de chat furieux, mais sa sœur rattrapa le coup en disant ;

-On en est tous, visiblement.
La cadette ne dit rien. Après l'extérieur, elle était l'objet le plus blanc aux alentours. Oh, elle avait peur, certainement, mais elle n'avait vraiment aucune couleur sombre sur elle, à part son espèce de veste noire.
-Bah, allons-y, dit-elle en haussant les épaules.
Elizabeth haussa un sourcil. Pour ouvrir un coffre, c'était une incapable, mais pour aller la première dans le labyrinthe, elle le voulait absolument. Incompréhensible.


Camille ne pensait pas vraiment au danger du labyrinthe, mais elle était pressée d'en sortir. Elle s'y serait précipitée à l'instant même si sa sœur n'avait pas manifesté son étonnement qui lui rappela sur l'instant que ce n'était pas un jeu. Qu'il y avait peut-être même d'étranges bestioles dans ce lieu.
S'en rappeler la refroidi visiblement. Quel genre de bêtes ? Comme dans les contes ou bien qui appartenaient au passé ? Elle regarda par l'ouverture de la porte comme si elle espérait en voir un exemple.

Elizabeth s'était légèrement mit à fredonner. C'était comme un tic, elle fredonnait pour se calmer les nerfs. Comme les chats quand ils ronronnent. Mais tout le monde ne pouvait pas le comprendre ainsi, ça pouvait être, pour l'un, la preuve d'un début de folie et pour l'autre un aperçut de son optimisme.
Elle n'avait aucune idée de ce qu'elle chantonnait, mais c'était efficace. Bientôt, la panique disparut pour laisser place à un étrange calme. Il ne durerait pas longtemps, mais c'était mieux que d'attaquer accidentellement l'un des membres de cette curieuse équipe en le prenant pour un ennemi.

La cadette n'avait pas ce même talent pour se calmer. Lorsque sa sœur avait commencé à fredonner, elle s'était retenu à grand peine de lui dire de se la fermer et que ce n'était vraiment pas le moment d'énerver tout le monde avec ça. Même si elle chantait bien, elle chantait un peu trop pour Camille qui préférait le calme aux petites chansonnettes de son aînée.
Avant la fin de la petite chanson, Camille avait essayé de s'habituer à la clarté des murs du labyrinthe et s'était un peu avancée vers la porte et avait pris l'épée des mains de sa sœur.
Elle tendit l'objet à bout de bras -difficilement car l'objet n'était pas très léger- et le remua légèrement avant de taper du bout de la lame le sol qui s'étendait devant la porte. Rien ne se passa, seul le bruit métallique de l'arme se fit entendre entre les murs qui le répercutaient en échos.
Au moins, elle avait fait preuve d'un peu de logique en cherchant ainsi un éventuel piège, mais le bruit aurait pu alerter tout ceux qui auraient pu être à proximité.

-Très malin, mais la prochaine fois, tape moins fort.
Elizabeth reprit l'épée et ébouriffa les cheveux de neige de sa cadette qui grogna légèrement à ce contact.
Elle regarda les murs. Elle ne pensait pas pouvoir mettre en pratique le "truc" qui permettait de sortir d'un labyrinthe (bras tendu contre le mur) car les pièges pouvaient être présents partout. Peut-être même qu'ils pouvaient se balader dans tout le labyrinthe.
Bah, tant qu'ils sortaient d'ici vivants et sans avoir laissé un bras ou une jambe derrière-eux, ça allait.

-Bon, tout le monde est prêt ?
Eizabeth regarda les membres de cette équipe. Une albinos gueularde, un type louche débarqué du passé, un spécimen expérimental et avec elle, ça faisait une cinglée en prime. Elle redressa les lunettes. Ça promettait d'être joyeux avec tout ce petit monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aishiteru
Fils de Démon
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 24
Sexualité : Homosexuel
Pouvoir : Demon
Arme : Arc et poignard
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   Jeu 24 Avr - 17:15

[Je poste au musée ou je répond encore ici?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merle & Camille
~¤Pas douées en force¤~


Nombre de messages : 41
Sexualité : Hétérosexuelles
Pouvoir : Intuition, 5 sens.
Arme : Une épée rouillée, un fléau à grain.
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   Jeu 24 Avr - 17:43

(tu peux poster la suite au musée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aishiteru
Fils de Démon
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 24
Sexualité : Homosexuel
Pouvoir : Demon
Arme : Arc et poignard
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   Jeu 24 Avr - 18:56

http://labyrinthe.superforum.fr/musee-f7/a-quatre-contre-t618.htm#6275

Je me surpasse en ce moment... Non sérieusement, désolé mais j'ai l'impression d'être un peu limite en ce moment x(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merle & Camille
~¤Pas douées en force¤~


Nombre de messages : 41
Sexualité : Hétérosexuelles
Pouvoir : Intuition, 5 sens.
Arme : Une épée rouillée, un fléau à grain.
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   Jeu 24 Avr - 19:53

Pas grâve, mais je laisse Tyrael répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voici qui est... différent?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voici qui est... différent?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Mettre un son différent pour sonnerie et sms ...
» Un calendrier de l'Avent différent
» C'est différent, c'est pas pareil
» [TUTO] Faire une photo avec un reflet du miroir différent
» Différents crayon à papier...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Labyrinthe : l'ultime défi :: Niveau 1 :: Salle d'accueil-
Sauter vers: