Labyrinthe : l'ultime défi

¤ Jusqu'où êtes vous prêts à aller pour survivre ? ¤
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Norayä [en construction]

Aller en bas 
AuteurMessage
Norayä
Fille de Grèce
avatar

Nombre de messages : 2
Age : 32
Sexualité : Hétéro
Pouvoir : Adamantium
Arme : épée
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Norayä [en construction]   Dim 4 Jan - 15:02

Nom : /

Prénom : Norayä

Age : 23 ans

Sexe : F

Sexualité : Hétérosexuelle

Pouvoir : Adamantium

Objets : 1 épée et 1 bouclier

Caractère : Douce, gentille, naïve... non, ça c'est ce que vous pourriez penser en voyant Norayä. Mais en réalité, même si elle n'est pas mauvaise par nature, elle n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Après tout, elle est un soldat grec. Cependant, elle abore l'injustice et le manque de respect. Elle n'apprécie pas particulièrement qu'on désobéïsse à ses ordres ou qu'on lui tienne tête. Elle laisse derrière elle les plus faibles, pour ne prêter main forte qu'aux plus forts, mais il lui est arrivé de faire exception, en de très rares occasions cependant. Bon courage à celui qui gagnera son coeur...

Physique : Norayä est blonde aux yeux bleus. Etrange pour une grecque me direz-vous ? Exact. On raconte qu'elle serait une descendante d'Hera, déesse protectrice des femmes. Ses longs et épais cheveux dorés sont reliés par une natte lui descendant jusqu'aux hanches. Elle est grande et fine, mais musclée par un fort entrainement militaire. Elle parait légère dans ses mouvements mais en réalité elle est beaucoup plus lourde qu'il n'y parait. En effet, son squelette d'adamantium l'alourdit considérablement lui apportant un certain avantage en combat. Sa peau clair et son visage fin rappelle l'innocence d'une petite fille. Elle porte les vêtements grecs par excellence : un large tissu attaché à la taille par une lourde et large ceinture de métal, et par un collier semblable. Aux coudes, des protections similaires et des protèges-poignets en cuir.

Histoire : Fille d'un chef de guerre grec, née à Athènes, Norayä est une guerrière expérimentée. Depuis sa naissance, un pouvoir parcourait ses veines : son squelette était fait d'adamantium, un alliage résistant à toute attaque, des griffes sortant d'entre ses phallanges sur les deux mains.

Elle n'a jamais connu sa mère, morte peu de temps après sa naissance d'une façon étrange. Elle est du coup fille unique, mais elle est proche de ses cousins et cousines.

A l'âge de 6 ans, on lui mis une épée et un bouclier entre les mains et on l'entraina comme un homme. Elle se prit des râclées plus d'une fois, malgré sa solide constitution, mais elle apprit vite. Rapidement, elle devint l'une des meilleurs et gravit les échelons. Lorsqu'elle atteint ses 16 ans, elle fut envoyée sur le front par son père pour combattre les ennemis de la Grèce et montrer sa valeur en tant que combattante. Elle revint parmi les survivants, mais elle avait perdu beaucoup de ses amis aussi.

Son père, fière d'elle, la nomma comme son second et l'emmena dès lors sur tous les champs de bataille.

C'était d'ailleurs pendant une de ces batailles que tout bascula. En face d'eux, les ennemis, des barbares aux armes de bois et de fer, le sang se lisant dans leurs yeux, sur leurs lèvres. Les grecs n'attendaient qu'un seul et unique ordre de leur chef pour lancer l'offensive. Norayä leva son épée au-dessus de sa tête, attendit une seconde et la baissa d'un mouvement vif. C'était le signal. Les grecs s'élancèrent, les barbares réagirent peu de temps après. Bientôt les boucliers s'entrechoquaient, les lames fendaient l'air et transperçaient les flancs ou tranchaient des têtes. Le sang recouvrit bientôt la plaine. Après quelques heures de combat, beaucoup des soldats grecs étaient au sol, la bataille prenait un mauvais tournant pour eux. Mais les barbares n'avait que de peu l'avantage. Soudain Norayä vit le chef des ennemis s'élancer vers son père. Elle lança un cri désépéré vers lui, mais elle était trop loin. elle écarta les corps qui lui barraient le passage, tua deux barbares sur son chemin et elle courrut vers son père. Mais lorsqu'elle arriva, c'était trop tard. Le corps de son père gisait au sol, une lame épaisse dans le torax. Le temps sembla se figer. Le barbare en face d'elle, son père mort au sol, plus rien n'existait. Elle sentit la rage monter en elle.

-"Hahahahahaa ! Norayä ! La bataille est fini. Nous avons remporter cette guerre..."

-"Tu n'as rien remporté du tout, Skalan. La bataille n'est pas fini. Et même si tu gagnes celle-ci, d'autres soldats viendront après nous et vous écraseront. Vous n'aurez pas la Grèce. Ce n'est pas votre terre."

-"Tu crois pouvoir me tuer ? Tu crois que tes hommes ou les autres pourront me mettre à terre ? Tu te fais des illusions..."

La jeune femme ne répondit pas. Les mots restaient en travers de sa gorge. Elle se recula de quelques pas du corps de son père et jeta ses armes à terre. Le barbare leva un sourcil d'étonnement.

-"Tu rendrais-tu Norayä ? J'ai du mal à le croire... te connaissant."

La guerrière ne répondit pas mais laissa retomber vivement ses bras de chaque côté. De ses mains jaillirent alors des griffes. Skalan éclata de nouveau de rire.

-"Sérieusement. Tu ne vas pas me combattre à mains nues, si ?"

Mais elle ne sembla pas l'entendre. Elle s'élança vers lui et commença à le lacérer de ses griffes. La bataille continuait de faire rage tout autour d'eux. Skalan, lui, n'avait pas lâcher ses armes et se défendait à la la point de son épée qu'il avait arrachée du corps du père de Norayä. Même si la jeune femme était très douée pour le combat, elle avait en face d'elle un adversaire de taille et le combat était perdu d'avance. Le barbare trancha les griffes de la main gauche de la jeune femme et la mit à terre d'un rapide coup de pied dans les côtes. Le souffle court, Norayä tenta de se relever, mais Skalan posa un pied lourd sur sa poitrine, juste sous sa gorge.

-"Et maintenant, fille de Grèce, as-tu une dernière volonté avant que je te donnes la mort ?"

-"Tu peux tuer mon corps, mais je suis fille de Zeus, mon âme est éternelle. Vive le peuple Grec !" Dit-elle dans un souffle. Skalan s'apprêtait à lui enfoncer la lame de son épée dans les côtes quand soudain une vive lueur l'aveugla et sa proie disparu.

Norayä avait fermé les yeux, aveuglée par la vive lumière qui l'avait entourée. Elle pouvait à nouveau respirer normalement, le poids du pied de Skalan avait disparu. Elle se trouvait dans un endroit qui lui était inconnu, des voix lui parvenait dans l'ombre. Le sol sous elle était froid et dur, différent du sang mélangé à l'herbe de la plaine.

Code : Okidou

Vous voulez quoi comme rang ? Fille de Grèce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chelsea
Jeune Ecervelée
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 28
Sexualité : Hétérosexuelle
Pouvoir : Le feu
Arme : Une épée
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Norayä [en construction]   Dim 4 Jan - 21:53

Bienvenue

c'est très bien, tu es validée
bon jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Norayä [en construction]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Choix des fibres et de leur grammage pour la construction?
» Construction village Salsa
» Matériau de construction en Afrique du Nord...
» Construction par empilage de madriers
» construction d'un tundra en 10mn!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Labyrinthe : l'ultime défi :: Hors RP :: L'antre du labyrinthe :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: